Mubadala Development Company

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le groupe Mubadala (en Arabe شركة مبادلة للتنمية) ou Mubadala Development Company, est une société d'investissement appartenant au gouvernement d'Abou Dabi, un des émirats des émirats arabes unis. Son objectif est de diversifier l'activité économique de la région et d'aider à son essor économique.

Fondé en octobre 2002, c'est l'un des principaux fonds d'investissement moyens-orientaux. Il possède des parts dans de nombreuses sociétés à travers le monde dont 8,1 % d'Advanced Micro Devices et 25 % de Leaseplan, leader mondial de la location longue durée.

Mubadala dont le siège des opérations en Afrique est localisé en Tanzanie, s'est associé avec l'opérateur de télécommunications Etisalat dans une coentreprise au Nigeria (EMTS). Les deux partenaires espèrent faire de l'ombre au géant Globacom (en). Ils ont choisi le français Alcatel-Lucent (également fournisseur de Globacom) via sa filiale chinoise Alcatel Shanghai Bell et le Chinois Huawei pour la fourniture des équipements.

Développement[modifier | modifier le code]

Mubadala investit au niveau local dans de nombreux projets, dans des secteurs aussi variés que l'énergie, l'industrie, l'aéronautique, l'immobilier ou encore les télécommunications. Ainsi, il peut investir soit directement dans le projet, soit en partenariat avec des grandes multinationales. Dans ce cas, Mubadala noue des accords (avec parfois des transferts de technologies) avec des acteurs majeurs des secteurs en question.

Investissements et partenariats[modifier | modifier le code]

Mubadala a conclu plusieurs partenariats avec des multinationales, parmi lesquelles General Electric, EADS, ou encore Rolls-Royce[1].

General Electric[modifier | modifier le code]

Le 22 juillet 2008, Mubadala conclut un partenariat de 8 milliards de dollars avec General Electric en vue d'investir conjointement dans les secteurs de la finance, les énergies propres, les transports, l'industrie et la formation. Un fonds régional, le Mubadala Investment Partners, est doté de 300 millions de dollars en association avec General Electric et Crédit suisse. Son objectif est de subvenir aux besoins en électricité, eau, transports et télécommunications au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et en Turquie. Mubadala a par ailleurs l'intention d'entrer davantage au capital de General Electric pour en devenir un des principaux actionnaires[2].

EADS[modifier | modifier le code]

Le 14 novembre 2009, EADS et Mubadala inaugurent à El-Ain la première usine de composants aéronautiques établie dans le Golfe[3]. Cette présence dans la construction aéronautique s'inscrit dans la volonté du Golfe de devenir un "hub" aérien entre l'Europe et l'Asie.

Veolia Eau[modifier | modifier le code]

Le 7 octobre 2008, Mubadala a signé un accord de coentreprise avec Veolia Eau afin de développer la production d'eau, la collecte et le traitement des eaux usées au Moyen-Orient et en Afrique du Nord[4].

Fonds stratégique d'investissement[modifier | modifier le code]

Le 26 mai 2009, le Fonds Stratégique d'Investissement et Mubadala signent un protocole d'entente afin d'effectuer des investissements conjoints en France. Ce contrat est signé à l'occasion de la visite officielle du Président de la République Nicolas Sarkozy à Abou Dhabi[5].

Verno Capital[modifier | modifier le code]

Le 30 novembre 2010, Mubadala annonce investir pour 100 millions $ dans le fonds d'investissement russe Verno Capital, devenant le premier investissement effectué en Russie[6].

Anciens investissements[modifier | modifier le code]

Ferrari[modifier | modifier le code]

Mubadala a repris 5 % du capital de la marque automobile Ferrari à l'été 2005 à la banque italienne Mediobanca[7], avant de céder ses parts à Fiat en 2010. Durant cette période, Mubadala a sponsorisé Ferrari pour les courses de Formule 1, et le logo est apparu sur les côtés du nez des véhicules en compétition.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Asie – Mubadala emprunte $ 2 milliards, Office Central des Finances, 30 avril 2009
  2. Caroline Bertin Delacour, Les Fonds souverains, p. 188-189, Les Échos Editions, 2009
  3. EADS resserre ses liens avec Abu Dhabi, Le Figaro, 13 novembre 2009
  4. Veolia Environnement et Mubadala créent une joint-venture en vue de développer un partenariat stratégique
  5. Communiqué Le FSI et Mubadala concluent un partenariat d’investissement en France, 26 mai 2009
  6. (en) Mubadala Agrees to Invest $100 Million With Verno Fund, Bloomberg, 30 novembre 2010
  7. (en) Mediobanca Sells 5% of Ferrari to Mubadala