Mu'ayyid ad-Dawla Buyah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mo'ayyed o-dowleh[1] ou Mu'ayyid ad-Dawla Buyâh[2] (Auxiliaire de l'empire) est le troisième fils de Rukn ad-Dawla émir bouyide. Il devient émir à Ray à la mort de son père le 16 septembre 976[3], avec l'aide de son frère Fakhr ad-Dawla `Alî il devient émir du Gorgan en 980 et du Tabaristan en 981. Il décède en 984 et laisse tous ses territoires à Fakhr ad-Dawla.

Biographie[modifier | modifier le code]

À sa mort en 976, Rukn ad-Dawla laisse trois fils :

  • `Adhud ad-Dawla Fannâ Khusraw (L'auxiliaire de l'empire) (? -mars 983[4]), l'aîné a hérité de son oncle `Imad ad-Dawla `Alî en 949. Il est alors devenu émir du Fars.
  • Fakhr ad-Dawla `Alî (Gloire de l'empire) (?-997) est désigné par son père pour lui succéder à Ray.
  • Mu'ayyid ad-Dawla Bûyah (Auxiliaire de l'empire) (?-984) est désigné par son père pour lui succéder à Hamadân.

Le règne[modifier | modifier le code]

Mu'ayyid ad-Dawla Bûyah doit reconnaître la suprématie d'`Adhud ad-Dawla, en échange de sa désignation comme émir d'Hamadân. Fakhr ad-Dawla se rebelle contre `Adhud ad-Dawla.

En 980, Mu'ayyid ad-Dawla vient en aide à `Adhud ad-Dawla et contraint Fakhr ad-Dawla à se réfugier chez le Ziyaride Qâbûs. `Adhud ad-Dawla offre à Qâbûs de l'argent et des territoires en échange de la reddition de Fakhr ad-Dawla. Qâbûs refuse. Cela n'arrête pas les deux frères, `Adhud ad-Dawla prend le Gorgan en 980, Mu'ayyid ad-Dawla prend le Tabaristan en 981. Mu'ayyid ad-Dawla devient le souverain de ces deux provinces. Qâbûs et Fakhr ad-Dawla sont alors contraints de s'enfuir et demandent l'aide des Samanides. Une armée samanide essaie vainement de reconquérir les territoires pris par les Bouyides.

Le retour au pouvoir de Fakhr ad-Dawla[modifier | modifier le code]

`Adhud ad-Dawla meurt en mars 983, Mu'ayyid ad-Dawla le suit de peu en 984. Fakhr ad-Dawla reprend son territoire à Ray. Mais il refuse de redonner à Qâbûs le contrôle du Tabaristan et du Gorgân.

Le vizir de Mu'ayyid ad-Dawla, Al-Sahib Ibn Abbad rassemble une armée dans le Gorgan et convainc les soldats d'accepter Fakhr ad-Dawla comme leur nouveau maître. Ce dernier qui se trouve alors au Khorasan se dirige vers le Gorgan où il est proclamé émir à la place de son frère.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. persan : mo'ayyed o-dowleh abūmanṣūr boyeh pesar rokn o-dowleh ḥasan pesar boyeh, مؤیدالدوله ابومنصور بویه پسر رکن الدوله حسن پسر بویه
  2. arabe : ʾabū manṣūr muʾyyid ad-dawla būyah ben rukn ad-dawla, أبو منصور مؤيد الدولة يويه بن ركن الدولة, Auxiliaire de l'empire
  3. 18 muharram 366 A.H., d'après (en) Ch. Bürgel et R. Mottahedeh, « `Azod-al-dawla », dans Encyclopædia Iranica en ligne.
  4. Ch. Bürgel et R. Mottahedeh, ibidem

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Janine et Dominique Sourdel, Dictionnaire historique de l'islam, Éd. PUF, (ISBN 978-2-130-54536-1), article Bouyides, pp. 166-168.