Mr Freeze (comics)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mr Freeze.
Mister Freeze
Personnage de fiction apparaissant dans
Batman.

Alias Victor Fries (véritable identité)
Mister Zero,
Doctor Zero,
Doctor Schimmell
Abilités Génie scientifique,
expert en cryogénie,
possède un pistolet givrant et une armure qui garde son corps à une température négative et renforce ses pouvoirs.
Famille Nora Fries (femme, décédée, puis revenue à la vie en tant que Lazara),
Charles (Père)
Lorraine Fries (Mère)
Affiliation Secret Society of Super Villains

Créé par Bob Kane (créditer),
Sheldon Moldoff et Dave Wood (non-créditer)
Interprété par Arnold Schwarzenegger (Batman & Robin, 1997)

Eli Wallach (Batman (série télévisée)

Première apparition Batman #121 (février 1959)
Éditeur(s) DC Comics

Victor Fries est un personnage de fiction créé par Bill Finger, Sheldon Moldoff et Dave Wood dans le comics Batman #121 en 1959[1]. Il porte le costume de Mister Freeze.

Originellement un super-vilain de seconde zone principalement utilisé comme élément comique et nommé Mr Zero, le personnage a été complètement revu dans Batman: la série animée, où on lui donne une origine tragique et une personnalité plus complexe. Cette nouvelle incarnation a eu un succès énorme sur les fans, et la version du comic a été modifiée pour y correspondre.

Biographie fictive[modifier | modifier le code]

Victor Fries est un savant respectable, expert reconnu en cryonie, lorsque sa femme, Nora Fries, tombe gravement malade. Ne trouvant pas de remède, il la cryogénise afin de la préserver en attendant qu'il puisse la soigner. Il travaille alors pour la compagnie de Ferris Boyle. Victor utilise illégalement l'équipement de la compagnie pour préserver sa femme. Lorsque Boyle l'apprend, il tente de réanimer Nora, mais Victor Fries s'y oppose. Suite à l'altercation, Fries a été poussé dans des produits chimiques qui ont eu pour conséquence de transformer son corps. Après cet accident, Victor Fries n'a plus la capacité de survivre dans un environnement au-dessus de 0 °C.

Par la suite, Mr Freeze veut se venger de Boyle, mais Batman intervient. Durant le combat qui s'ensuit, Mr. Freeze tire avec son fusil de glace sur la capsule de Nora. Celle-ci se brise et tue sa femme. Mr Freeze tient Batman pour responsable de la mort de Nora et jure de se venger en détruisant ce qu'il veut protéger : Gotham City.

Mr Freeze finira par soigner Nora.

Biographie alternative[modifier | modifier le code]

Dans la série télévisée Batman des années 1960, Mr Freeze est connu sous le nom de Schivel, génie criminel de Gotham City. Lors d'une tentative d'arrestation, il est accidentellement aspergé de « gel instantané » par Batman. Son organisme est alors condamné à rester sous une très basse température.

Dans Batman, la série animée, Victor Fries qui gardait sa femme Nora cryogénisée à la Gothcorp où il travaillait, dans l'espoir un jour de pouvoir la soigner du mal incurable qui risquait de la tuer, est victime d'un accident par la faute du PDG de l'entreprise, Ferris Boyle, soucieux des dépenses que Fries engendrait en se fichant éperdument du sort de sa femme. Fries tomba en contact avec des produits chimiques qui transforma son corps en le rendant incapable de survivre dans une atmosphère au-dessus de 0 degré, accident qui tua aussi (supposément) la femme de Fries dans le coma. Devenu le criminel Mr Freeze, il tentera de tuer Boyle pour se venger, mais sera arrêté par Batman.

Plus tard, le corps de Mister Freeze s'est désagrégé. Il ne lui reste plus que sa tête qui se déplace soit grâce à son costume, soit grâce à des pattes arachnéennes qui se déploient à la base du cou. À cause de cette dégradation corporelle, il n'est pas allé voir sa femme quand elle fut guérie. Cette dernière lassée d'attendre Victor a fini par se remarier.

Dans la série Batman, la relève, on libère la tête de Freeze qui a été enfermée vivante durant 50 ans. Lorsqu'on lui propose de participer à une expérience pour redevenir humain, Victor accepte. Il utilise aussi l'argent qui était resté sur un compte en banque et dont les intérêts ont couru depuis son incarcération, pour dédommager autant que possible ses anciennes victimes. Mais l'expérience finit par échouer et Victor redevient Mister Freeze, en quête de vengeance face à ceux qui lui promettaient une nouvelle vie et qui ont tenté de le tuer. Lassé de la tristesse de sa vie, il se donnera la mort.

Dans la série Batman, Victor Fries est un cambrioleur qui, à la suite d'un accident dû à Batman, est plus ou moins cryogénisé. Il se relève, ni mort ni vivant, utilisant ses pouvoirs pour ses propres intérêts.

Description[modifier | modifier le code]

Physique[modifier | modifier le code]

Reconnu pour son intolérance aux températures chaudes, voire tempérées, il ne peut survivre que grâce à l'aide d'une combinaison spécialement conçue pour garder son corps à une température extrêmement basse, ce qui a pour effet de tripler sa force physique. De plus, un arsenal de canons cryogéniques lui permet de figer ses adversaires en glace. On voit aussi que Mister Freeze a un scaphandre de plongée, qu'il porte des lunettes thermiques et qu'il est chauve.

Dans les derniers temps, dans Batman, la série animée, il ne lui reste plus que sa tête, le reste de son corps s'étant désagrégé, qu'il a greffé sur un robot arachnoïde qui peut se placer au sommet d'un scaphandre obéissant alors à sa volonté.

Dans Batman, la relève, au début, il ne subsiste de lui que sa tête encore conservée dans son bocal cryogénique, et maintenu artificiellement en vie (ce qui reste un mystère). Dans cet épisode, les scientifiques de Powers ont réussi à transplanter son esprit dans un nouveau corps (physiquement proche de celui d'origine), or beaucoup plus tard, il s'est avéré que c'était un échec, car l'esprit avait conservé la mémoire de l'A.D.N modifié de Freeze, ce qui a eu pour conséquence de réactiver son syndrome et de le rendre de nouveau hypersensible à la chaleur et insensible au froid.

Personnalité[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Mr Freeze se dit dépourvu de sentiments, mais il semble qu'une humanité persiste en lui, que Batman réussit parfois à raisonner. Il est à plusieurs moments possédé par un farouche désir de vengeance vis-à-vis de ceux qui lui ont fait du mal, et n'hésite pas à tuer froidement pour ça. Enfin, il est éternellement attaché à sa femme Nora.

Au contraire des grands criminels de Gotham city, Victor Fries n'agit que dans un seul et unique intérêt : sauver sa femme Nora. Rien d'autre n'a d'intérêt à ses yeux et peu lui importe la vie des autres si cela lui permet de réaliser son objectif (cf Batman & Mr Freeze : SubZero). Toutefois, il a su se montrer capable de sentiments envers un jeune inuit de 12 ans : Kunak, le prenant sous son aile et lui apportant de quoi manger, c'est d'ailleurs dans Batman : Subzero qu'il dira à Batman de mettre à l'abri le petit et sa femme, avant que la plate-forme pétrolière n'explose. Ce sont les deux personnes pour lesquelles Freeze a été capable de sentiment.

Plus tard, dans Batman, la relève, lorsque Freeze a été transplanté dans son nouveau corps avant que celui-ci ne dégénère, il a su montrer qu'il avait du remords et a voulu se servir de l'argent de ses anciens méfaits pour faire le bien autour de lui et créer la fondation Nora Fries en l'honneur de sa femme.

C'est ce qui rend sa personnalité si complexe car il n'est ni un psychopathe ni un vulgaire criminel ni même un terroriste, dans le sens où sa motivation principale était de ramener sa femme à la vie, ensuite la détérioration de son corps l'aurait certainement rendu aigri envers la société, ce qui l'a poussé plus tard à commettre des actes criminels (dont il se repent plus tard) ; De plus à la fin de l'épisode où il apparaît dans Batman, la relève, il décide d'en finir une fois pour toutes et de mourir dans l'explosion qu'il a généré, se sachant perdu physiquement et voyant cela comme une occasion de se racheter complètement.

Création du personnage[modifier | modifier le code]

Mr Freeze est un ennemi de Batman ayant sa première apparition en 1959 sous le nom de Mr Zero.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Il s'appelle Victor Fries, qui se lit freeze [friz]. Mister Freeze est en fait un jeu de mot avec son nom d'origine.

Œuvres où le personnage apparaît[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Vidéo[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Travis Langley, Batman and Psychology : A Dark and Stormy Knight, John Wiley & Sons,‎ 2012, 352 p. (ISBN 9781118226360, lire en ligne)