Mpur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mpur
Pays Indonésie
Région Nouvelle-Guinée occidentale
Nombre de locuteurs 7 000 (en 1993)[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 akc
IETF akc

Le mpur (ou amberbaken) est une langue papoue parlée en Nouvelle-Guinée occidentale en Indonésie, sur la côte nord de la péninsule de Bomberai, à l'ouest de la ville de Manokwari et dans la vallée de Kebar.

Classification[modifier | modifier le code]

Malcolm Ross (2005) inclut le mpur dans son hypothèse d'une famille de langues papoues occidentales « étendue » rassemblant les langues papoues occidentales stricto sensu, les langues yawa, les langues bird's head de l'Est-sentani et une autre langue de la famille lakes plain, le tause[2]. Haspelmath, Hammarström, Forkel et Bank rejettent cette proposition de papou occidental étendu et considèrent que le mpur est une langue isolée[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon la base de données Ethnologue
  2. Ross 2005, pp. 56-57.
  3. Glottolog, Mpur

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]