Movement (New Order)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Movement est le premier album studio du groupe anglais New Order, sorti le 13 novembre 1981.

Historique[modifier | modifier le code]

Le suicide d'Ian Curtis le 18 mai 1980 signa la fin du groupe Joy Division duquel il était le leader, après un single (Love Will Tear Us Apart) qui obtint un succès et l'avortement d'une tournée aux États-Unis. Quelques mois après la tragédie, les trois membres du groupe défunt (Peter Hook, Bernard Sumner et Stephen Morris) et une nouvelle recrue (Gillian Gilbert) deviennent New Order enregistrent leur premier single, Ceremony, écrit par l'ancien groupe, Sumner devenant le chanteur de la formation.

La même année, ils enregistrent ce premier album post-Joy Division, mais encore marqué par l'empreinte de Curtis, tant que les textes ou les mélodies sont d'une noirceur, comme le titre ICB, qui signifie selon la rumeur Ian Curtis Buried (Ian Curtis enterré en français).

Album de transition musicale, Movement, qui au moment de sa sortie, n'a pas été particulièrement bien accueilli par les critiques (à l'exception notable de Michka Assayas dans Rock & Folk) ou le public. Il s'est classé néanmoins 30e des charts britanniques, en gardant le son qui a fait la renommée de Joy Division. Mais ce son évolue grâce à l'utilisation du synthétiseur, qu'ils peaufineront quelques années plus tard avec Blue Monday entre autres.

Ce n'est qu'au fil des ans que Movement s'est construit une base solide de fans pour son lien émotionnel et musical à Joy Division.

À noter que l'introduction musicale et une partie musicale de Dreams Never End est entendu dans Carlos, d'Olivier Assayas.

FACT50 (LP) - FACD50 (CD)

Titres de l'album[modifier | modifier le code]

Titres[modifier | modifier le code]

No Titre Durée
1. Dreams Never End 3:15
2. Truth 4:39
3. Senses 4:46
4. Chosen Time 4:07
5. I.C.B. 4:33
6. The Him 5:30
7. Doubts even here 4:19
8. Denial 4:20

2008 Collector's Edition bonus disc:

  1. Ceremony – 4:23
  2. Temptation (7" Version) – 6:59
  3. In a Lonely Place – 6:16
  4. Everything's Gone Green – 5:30
  5. Procession – 4:27
  6. Cries and Whispers – 3:25
  7. Hurt – 8:13
  8. Mesh – 3:02
  9. Ceremony (Original Version) – 4:39
  10. Temptation (12" Version) – 8:47

Musiciens[modifier | modifier le code]

  • Bernard Sumner: Vocals, guitars, melodica, synthesizers & programming
  • Peter Hook: 4- & 6-stringed bass, vocals ("Dreams Never End," "Doubts Even Here")
  • Gillian Gilbert: Synthesizers, guitars, spoken words ("Doubts Even Here")
  • Stephen Morris: Drums, synthesizers & programming

Personnel[modifier | modifier le code]