Mouvement métaboliste (architecture)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Métabolisme (homonymie).

En 1959, un groupe d'urbanistes et d'architectes japonais s'unirent et formèrent le Mouvement métaboliste. Leur vision de la ville du futur, habitée par une société de masse, offrait la particularité de s'étendre sur une large échelle, d'être flexible et d'avoir une structure extensible rendant possible un processus de croissance organique. Ils furent influencés par les idées et les dessins d'Archigram.

Selon eux, les lois traditionnelles régissant la forme et la fonction étaient obsolètes. Ils croyaient que les lois de l'espace et la transformation fonctionnelle contenaient le futur de la société et de la culture.

Divers projets se sont rendus célèbres par leur côté spectaculaire comme la ville flottant sur la mer (le projet Unabara), la ville-tour de Kiyonori Kikutake, la ville-mur, la ville agricole et la ville en hélice (Helix City) de Kisho Kurokawa, la Nakagin Capsule Tower de Kisho Kurokawa.


Métabolistes japonais

Inspirateurs occidentaux

  • Habitat Montréal (Moshe Safdie 1967)
  • Ville entonnoir 'Intrapolis' (Walter Jonas 1960)
  • Villes spatiales (Yona Friedman 1959-63)
  • Sur-construire la ville de Ragnitz (Günther Domenig 1963-69)
  • Swimming Hotel Kairo (Justus Dahinden 1972)
  • Akro-Polis cité de repos (Justus Dahinden 1974)
  • Cité de repos Kiryat Ono près de Tel Aviv (Justus Dahinden 1984)
  • Cité du Sart St Nicolas à Charleroi ( Belgique) , une cité en métal, vue comme un mécano à construire ou déconstruire suivant les nécessités des familles

La rencontre du pop et de la machine : Archigram