Mouvement de libération nationale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pendant l'occupation, deux mouvements de résistance furent baptisés Mouvement de libération nationale :

Premier mouvement Frenay[modifier | modifier le code]

Mouvement créé, en juillet 1940, par Henri Frenay et Berty Albrecht, qui prend le nom de mouvement Combat en novembre 1941;

L'unification des mouvements[modifier | modifier le code]

Mouvement créé, début 1944, par Philippe Viannay et Claude Bourdet.

Créé au début de 1944 par Philippe Viannay et Claude Bourdet, le Mouvement de libération nationale (MLN) regroupait les MUR (mouvements de la zone Sud, ayant fusionné dans les Mouvements unis de la Résistance) et plusieurs mouvements de la zone Nord.

C'est le résultat du grand travail d'unification des mouvements de la Résistance, fruit du travail du Conseil national de la Résistance (CNR), réalisé par Jean Moulin à la demande du général de Gaulle.

Le 25 juillet 1945, la majorité du MLN forme un nouveau parti politique : l'Union démocratique et socialiste de la Résistance (UDSR) tandis qu'une minorité, proche du Parti communiste (Emmanuel d'Astier de la Vigerie, Pascal Copeau), fonde l'Union républicaine et résistance (URR) puis participe à la création de l'Union des républicains progressistes (URP).