Mouvement de l'École moderne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir École moderne.
Pays avec des groupes du Mouvement de l'École moderne en 2005. Certains pays mentionnés sur la carte ne sont pas membre de la FIMEM.

Le Mouvement de l'École moderne est l'ensemble des enseignants qui suivent les impulsions pédagogiques et sociales de Célestin Freinet, de son épouse Élise et de leurs continuateurs. La Pédagogie Freinet est fondée sur l'expression libre des enfants et s’appuie sur des invariants pédagogiques[1] (30 valeurs à appliquer et à transmettre) et des techniques pédagogiques modernes tels que l'utilisation de l'imprimerie[2] et du cinéma à l'école, la classe-promenade, l'abolition de l'estrade, le travail de groupe, etc.

Dans les pays francophones[modifier | modifier le code]

En France, le Mouvement de l'École moderne est représenté par l'Institut coopératif de l'école moderne (ICEM) qui a été fondé par Freinet en 1947 et ses groupes départementaux. Freinet a dirigé ce mouvement jusqu'à sa mort en 1966. Après la mort de Freinet, l'ICEM tout en perpétuant les apports de Freinet, a continué à développer une pédagogie ouverte aux évolutions du monde moderne, en se confrontant sans cesse à de multiples influences. En 2014, L'ICEM comptait 3000 membres[3].

En Belgique (Wallonie), il existe une branche sous le nom Éducation populaire depuis 1937 et en Suisse depuis 1998 le Groupe suisse de l'École moderne qui réunit le Groupe romand de l’École moderne,créé en 1952, le Groupe genevois de l’École moderne, créé en 1968 et le Groupe de travail « pédagogie Freinet » suisse alémanique (allemand : Arbeitsgruppe Freinet-Pädagogik Deutschschweiz), créé en 1977 à Zurich.

Dans le monde[modifier | modifier le code]

La Fédération internationale des Mouvements de l'École moderne (FIMEM), fondée en 1957, réunit les mouvements nationaux et organise tous les deux ans un congrès international (RIDEF) où les enseignants se réunissent pour échanger et se former.

Publications du Mouvement[modifier | modifier le code]

La Coopérative de l'enseignement laïque (CEL) a été fondée en 1928 pour la production des matériaux d'enseignement pour ceux qui pratiquaient la Pédagogie Freinet et pour la publication de revues et de brochures pour le Mouvement de l'École moderne. Rachat par des enseignants en 1986 après des problèmes financiers de la CEL et devenu une société à responsabilité limité Publications de l'École moderne française (PEMF). Cette maison d'éditions a elle-même été rachetée et ne publie plus exclusivement des manuscrits des enseignants Freinet, mais toute la gamme de revues pédagogiques comme Le nouvel éducateur ou Bibliothèque de travail. Elle a cessé ses activités en 2007. L'ICEM publie maintenant elle-même ses publications à destination des enseignants (Editions ICEM).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Célestin Freinet, Œuvres pédagogiques, Seuil, 1994. Tome 2 : Les invariants pédagogiques (1964).
  2. Célestin Freinet, L'imprimerie à l'école, 1927. Dans la série Brochures d'Éducation Nouvelle Populaire, 1937-1959 ; La technique Freinet. Méthode nouvelle d'éducation populaire basée sur l'expression libre par l'imprimerie à l'école (1937), Le texte libre (1947)
  3. « La méthode Freinet, une pédagogie innovante au cœur de l'école publique », sur www.lemonde.fr,‎ 15.09.2014

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Pays francophones

International

Publications