Mouvement démocratique du Brésil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir MDB.

Le Mouvement Démocratique Brésilien (MDB) (en portugais: Movimento Democrático Brasileiro) a été fondé le 24 mars 1966 comme l'un des deux partis politiques brésiliens pendant la période du régime militaire, dans le cadre du bipartisme imposé par l'Acte institutionnel n°2 de 1969. L'autre parti était l'ARENA. La plupart des membres du MDB venaient du Parti social démocratique (centre) et du Parti travailliste brésilien (centre-gauche).

Il s'est transformé le 27 novembre 1979, lors de l'élimination du bipartisme, en Partido do Movimento Democrático Brasileiro (PMDB).

Le Movimento Democrático Brasileiro était un parti d'opposition, qui eut une victoire écrasante à la Chambre des députés et au Sénat en 1974. Les militaires de la ligne dure ont eu peur du résultat des urnes. Ils n'étaient pas d'accord avec l'ouverture politique qu'ils considéraient comme une menace à la sécurité nationale. Selon eux, il y avait des agents communistes dans la presse et dans les syndicats. Recherchant ces agents, ils ont arrêté le journaliste Vladimir Herzog et l'ouvrier Manuel Fiel Filho. La mort de ces derniers, dans des conditions suspectes, dans les bâtiments de la deuxième armée, à São Paulo, provoqua une énorme protestation publique et força Ernesto Geisel alors président à démettre de ses fonctions le général Ednardo D'Ávila Melo, commandant du IIe corps de l'armée et principal représentant de l'ultra-droite du régime.

Voir[modifier | modifier le code]