Moustache (acteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moustache.

François-Alexandre Galepides dit Moustache était un batteur de jazz et comédien français d'origine grecque, né le 14 février 1929 à Paris et mort le 25 mars 1987 à Arpajon (Essonne) dans un accident de voiture.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1948, il rejoint les Lorientais, l’orchestre de Claude Luter, avec lequel il se produit dans les clubs de Saint-Germain-des-Prés. Son surnom Moustache lui vient de ses belles bacchantes. Avec Luter, il accompagne assez régulièrement Sidney Bechet.

À partir de 1950, il dirige ses propres formations (Les sept complices puis Les gros minets). Avec le groupe Moustache et ses Moustachus, dès 1956, il enregistre, comme batteur et chanteur, plusieurs 45 T EP de rock’n’roll parodique (comme par exemple Le Croque-Crâne-Creux, sur un texte de Boris Vian).

En 1978, il forme le groupe Les petits Français (avec notamment Marcel Zanini, Michel Attenoux et François Guin), qui enregistre, entre autres, des reprises en jazz de chansons de Georges Brassens.

En parallèle, Moustache a mené une carrière de restaurateur (le restaurant Moustache, avenue Duquesne à Paris), de responsable de clubs (dans les années 1960, Le bilboquet et à partir de 1976, Le Jazz Club de l'Hôtel Méridien Étoile), de comique et d'acteur.

Il fut membre du Star Racing Team en compétitions automobiles, avec d'autres célébrités des années 1980, telles les acteurs Jean-Louis Trintignant ou Guy Marchand.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Moustache. Tambour battant : (propos recueillis par Guillaume Hanoteau). Julliard, 1975.
  • Yvan Foucart: Dictionnaire des comédiens français disparus, Mormoiron : Éditions cinéma, 2008, 1185 p. (ISBN 978-2-9531-1390-7)
  • Il est évoqué dans le 342e des 480 souvenirs cités par Georges Perec dans Je me souviens.

Lien externe[modifier | modifier le code]