Moussa Molo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Moussa Molo Balde (ou Musa Molo ou Muusa Moolo) est un ancien souverain du Fouladou – une province de Haute-Casamance dans le sud de l'actuel Sénégal.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Sulabali vers 1846, c'est le fils du chef peul Alpha yaya Molo Balde.

Entre 1887 et 1893 il commence par collaborer avec les Français et participe à la capture du marabout du Boundou, Mamadou Lamine Dramé, le décembre 1887. Galliéni le décrit comme « l'un des chefs les plus intelligents de toute cette partie du Soudan »[1].

Mais en 1903, c'est la rupture avec la France et il s'enfuit en Gambie.

Il est interné à Bathurst, puis exilé quelques années en Sierra Leone. Il est mort à keserekunda en Gambie en 1931. mais le Fouladou avait définitivement fini d'être une terre peulh

Postérité[modifier | modifier le code]

Le tata de Moussa Molo se trouve à Ndorna (département de Médina Yoro Foulah), l'un des villages où il séjournait habituellement. Ce tata figure aujourd'hui sur la liste des Sites et Monuments classés[2].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Galliéni, Joseph-Simon Galliéni, Deux campagnes au Soudan français, 1886-1888, 1891, p. 363
  2. Arrêté no 12.09.2007 portant publication de la liste des Sites et Monuments historiques classés [1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Christian Roche, « Les débuts du règne de Muusa Molo (1882-1893) » ; « Les espoirs déçus de Muusa Molo (1893-1903) », dans Histoire de la Casamance : Conquête et résistance 1850-1920, Karthala, 2000, p. 237-264 (Thèse Université de Paris I, remaniée) (ISBN 2865371255)