Mousqueton Berthier 1892

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le mousqueton Berthier est un fusil, adopté en 1892 et qui a été largement utilisé pendant la Première Guerre mondiale et la Seconde Guerre mondiale. Arme courte appartenant à la famille du "système Berthier ," du nom de son inventeur.

D'un calibre de 8 mm, ce mousqueton Berthier est une variante de la carabine de gendarmerie Modèle 1890  ; le système Berthier comprendra à l'origine 3 carabines :

-une carabine de cavalerie, n'acceptant pas de baïonnette

- une carabine de cuirassier, carabine de cavalerie modifiée pour pouvoir être épaulée avec la cuirasse

-une carabine de gendarmerie, modifiée pour recevoir une baïonnette

En 1892, une nouvelle variante, portant par tradition le terme de "mousqueton d'artillerie " sera adoptée

Il s'agit d'une carabine de gendarmerie modifiée pour recevoir un "sabre-baïonnette ", un sabre baïonnette étant une baïonnette possédant une lame pouvant servir de machette.

Le système Berthier est approvisionné par une boîte-chargeur de type Mannlicher de trois cartouches (cinq pour le modèle 1892 Modifié M16 ).

Les cartouches étaient glissées en pile unique sur une lame-chargeur, cette lame-chargeur est introduite dans le magasin de l'arme et lors du tir de la dernière cartouche de la lame, celle-ci tombait en glissant en dessous du boîtier d'alimentation.

Cette carabine subira de nombreuses modifications au cours de sa vie.

- modification M16, adaptation d'un magasin pouvant recevoir une lame chargeur de 5 coups ( 3 précédemment ) et la pose d'un garde-main sur le dessus du canon , la grenadienne, trop étroite est remplacée

- modification M27 la suppression de la baguette de nettoyage avec enture du canal dans le fût , suppression du battant de bretelle de la crosse situé en dessous en faveur d'une barrette de crosse sur le plat gauche de la crosse

- alésage pour la balle N , modification de l'extrémité de la chambre au niveau du collet pour la cartouche pour mitrailleuse Mle 1932N avec modification également de la hausse et du guidon type A

Mousqueton Mle 1892[modifier | modifier le code]

C'est une arme trapue, courte mais facile à utiliser.Le mousqueton Berthier était apprécié des soldats, pour sa compacité dans les tranchées, il sera aussi populaire pour son recul viril donnant une impression de puissance au tireur.

De plus, son canon étant plus court, la poudre n'y brûle pas entièrement d'où une flamme de 30 à 40 cm en sortie de canon : de quoi impressionner le tireur et l'ennemi.

  • Longueur de l'arme : 945 mm
  • Longueur de l'arme avec baïonnette : 1 345 mm
  • Longueur du canon : 453 mm
  • Masse à vide : 3,1 kg
  • Masse arme chargée à 3 cartouches : 3,2 kg
  • Vitesse initiale : 640 m/s

Modifications[modifier | modifier le code]

  • Extension de magasin pour 5 cartouches (1916)
  • Hausse et guidon (1920)puis ( 1932 par changement de balistique de la cartouche )
  • Suppression de la baguette de nettoyage (1927)
  • Chambre et percuteur pour la balle 1932N (1932)

Mousqueton Mle 1892 M 16[modifier | modifier le code]

  • Longueur de l'arme : 945 mm
  • Longueur de l'arme avec baïonnette : 1 345 mm
  • Longueur du canon : 453 mm
  • Masse à vide : 3,25 kg
  • Masse arme chargée à 5 cartouches : 3,4 kg
  • Vitesse initiale : 640 m/s

Puis la lame-chargeur de cinq cartouches la remplaça dans le Modèle 1916. Mais le changement le plus important intervint quand la boîte-chargeur de type Mannlicher fut remplacée par une Mauser, en 1934, pour être chargée avec une nouvelle cartouche de calibre 7,5 mm.

Référence[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]