Mourir à tue-tête

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mourir à tue-tête

Réalisation Anne Claire Poirier
Scénario Marthe Blackburn
Anne Claire Poirier
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau du Canada Canada
Sortie 1979

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Mourir à tue-tête est un film québécois mi-fictif mi-documentaire réalisé en 1979 par Anne Claire Poirier et dont le thème est le viol.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Une infirmière qui revient de son travail est enlevée par un homme qui l'embarque en arrière de sa camionnette et la viole. Complètement traumatisée par cette expérience et incapable de retrouver son équilibre, elle finit par se suicider.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le film se veut mi-fictif mi-documentaire. Il veut obliger le spectateur à se poser certaines questions: Pourquoi le viol existe-t-il? Est-ce naturel pour une femme d'être violée? Comment la justice des hommes traite-t-elle le viol?
  • Le viol individuel est traité principalement mais on y voit également des images d'archives parfois choquantes sur le viol rituel (la clitoridectomie) et le viol de masse (celui des Vietnamiennes pendant la guerre du Viêt Nam).
  • La réalisatrice Anne Claire Poirier est jouée dans le film par Monique Miller qui y discute avec sa responsable du montage (Micheline Lanctôt) sur la façon de traiter le viol dans son film.
  • Le film a été tourné à Montréal du 24 avril au 31 août 1978. Il est passé en avant-première au festival de Cannes le 18 mai 1979.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michel Jacques. Longs métrages de fiction québécois. Botakap. 2003. 518 pages.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]