Mountain Equipment Co-op

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mountain Equipment Co-op

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Logo

Création 1971
Personnages clés David Labistour, chef de la direction
Forme juridique Coopérative
Slogan La coopérative de plein air
Siège social Drapeau du Canada Vancouver (Colombie-Britannique) (Canada)
Actionnaires Trois millions de membres[réf. nécessaire]
Activité Vêtements et matériel de plein air
Site web www.mec.ca

Mountain Equipment Co-op (MEC) est une coopérative de consommateurs canadienne qui vend du matériel et des vêtements de plein air exclusivement à ses membres. MEC est reconnue pour pour son engagement, qu’il s’agisse de protection environnementale ou d'autres causes. Vous devez absolument être membre de MEC pour acheter ou louer du matériel. Une adhésion à vie coûte seulement 5 $. MEC se présente comme le plus important détaillant et fabricant canadien de vêtements et de matériel de plein air. Depuis sa fondation à Vancouver (Colombie-Britannique) en 1971 par six amateurs de plein air, MEC a pris de l'expansion au Canada et possède aujourd’hui des magasins dans 18 villes canadiennes. À ses débuts, MEC vendait uniquement du matériel d'escalade et d'alpinisme. Aujourd'hui, la coopérative cible une clientèle élargie qui pratique un plus grand nombre d'activités de plein air. Effectivement, les changements apportés à son image de marque, historiquement axée sur les photos d'escalade et d'alpinisme de haut niveau, le démontrent clairement. MEC possède plus de 4,1 millions de membres au Canada et à l'échelle internationale.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.
Le magasin MEC d'Ottawa

Les membres peuvent faire des achats dans les dix-huit magasins de détail, en ligne, par téléphone ou par le biais de la poste. MEC offre également un service de vente aux sociétés et aux groupes pour les membres qui achètent en gros.[3] Les militaires, la Gendarmerie royale du Canada, ainsi que les services de gestion des parcs et les différents organismes de recherche et de sauvetage en sont les principaux bénéficiaires. De plus, les magasins sont reconnus pour leur conception écologique. Les magasins d'Ottawa[4] et de Winnipeg ont été, respectivement, les premier et deuxième immeubles de vente au détail au Canada à se conformer aux normes de bâtiment écologique C2000 du Canada qui certifie qu'ils consomment 50 % moins d'énergie par rapport aux structures traditionnelles.[5]

MEC se démarque des autres détaillants de plein air grâce à sa gamme de produits écologiques et sa responsabilité sociale. L'entreprise est aussi reconnue pour son approvisionnement éthique, son engagement visant à améliorer les conditions des travailleurs en usine, sa structure coopérative et son avant-gardisme en matière de développement durable. Bien qu’elle vende des articles provenant de nombreuses entreprises reconnues, la coopérative conçoit et fabrique la majorité de ses produits. Une proportion considérable de l'inventaire de l'entreprise est produite en Asie, et ce, même si elle fait affaire avec neuf usines sous-traitantes à Vancouver.[6] La raison d'être de MEC est d'encourager et d’inspirer tout le monde à être actif en plein air. Elle y parvient en vendant des vêtements et du matériel de plein air en plus de conseiller tous ses membres.[7] Le siège social de MEC et son Centre de services sont situés à Vancouver. Son centre de distribution se trouve à Surrey en C.-B.

Élection[modifier | modifier le code]

Chaque année, tous les membres de MEC sont invités à voter, de différentes façons, dans le cadre de l'élection au conseil d'administration et de l’adoption de résolutions spéciales. Avant la période des élections, une trousse d'information présentant les candidats et de l'information sur les résolutions est fournie aux membres. Les résultats du vote sont annoncés lors de l'Assemblée générale annuelle.

À l'élection de 2013, 21 515 membres ont voté (97 % d’entre eux en ligne, 3 % par téléphone et 0,1 % par le biais de la poste).[8] Puisque MEC compte 4,1 millions de membres (2014), cela représente un taux de participation nettement inférieur à 1 %.

Conseil d'administration[modifier | modifier le code]

MEC est dirigée par un conseil d'administration composé de neuf personnes élues par l'ensemble des membres. Chaque année, trois administrateurs sont élus pour un mandat de trois ans.[9]

Assemblée générale annuelle[modifier | modifier le code]

L'assemblée générale annuelle (AGA) est tenue annuellement en avril, à Vancouver. Durant cette rencontre, le chef de la direction et d'autres employés de MEC livrent leurs rapports annuels et répondent aux questions des membres de la coopérative. De plus, d'autres résolutions peuvent faire l'objet de discussions et d'un vote. L'AGA est généralement transmise par webdiffusion et les membres qui ont ouvert une session peuvent poser des questions sans toutefois pouvoir voter. En général, les membres fournissent leur numéro de membre avant de s'exprimer. Les numéros de membres sont ensuite consignés dans la transcription officielle de la rencontre.

Développement[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Durant les 30 dernières années, la croissance de MEC a été lente et méthodique. Durant le mandat de Peter Robinson à titre de chef de la direction (de 2000 à 2007),[23] l'objectif était d'ouvrir un nouveau magasin par année. Avec un objectif de vente de près d'un quart de milliard de dollars en 2007, MEC continue de chercher de nouvelles façons d'être fidèle à son énoncé de mission : encourager et inspirer tout le monde à être actif en plein air.

Au début de l’année 2004, la culture, les ventes et la santé financière de MEC étaient de nouveau florissantes avec un excédent budgétaire de 5 %.

Le défi à long terme de MEC est de demeurer pertinente malgré l’évolution démographique alors que les Canadiens préfèrent les activités de plein air urbaines aux activités classiques soutenues par MEC.

MEC s'est installée à l'échelle du Canada comme suit :

  • Vancouver (lieu de la fondation de MEC en 1971)[24]
  • Calgary (depuis 1977)[25]
  • Toronto (centre-ville) (1985)[26]
  • Ottawa (1992)[27]
  • Edmonton (1998)[28]
  • Halifax (2001)[29]
  • Winnipeg (2002)[30]
  • Montréal (Marché Central) (2003)[31]
  • Ville de Québec (2004)[32]
  • North Vancouver (2004)[33]
  • Victoria (2006)[34]
  • Burlington (2008)[35]
  • Longueuil, Québec (2009)[36]
  • Barrie, Ontario (2010)[37]
  • London, Ontario (2011)[38]
  • Montréal (rue Saint-Denis boutique) (2012)[39]
  • Langley, Colombie-Britannique (2013)[40]
  • Toronto (North York) (2015)[41]

Festivals MEC[modifier | modifier le code]

En 2006, MEC a mis sur pied des festivals de plein air dans tous ses magasins à l'échelle du Canada. Le Festivague MEC a été le premier de ces festivals et il était présenté comme l'événement de l'année pour tous les adeptes d'activités nautiques. En 2008, le Festivélo MEC a été présenté dans six magasins MEC. Aujourd'hui, tous les magasins MEC ont leur propre Festivélo. À l'hiver 2011, MEC a créé son troisième festival national, le Festineige MEC, dans tous ses magasins.

Élargissement de l'assortiment de produits MEC[modifier | modifier le code]

Entre 2009 et 2011, MEC a élargi son assortiment de produits pour la grande nature afin d’y inclure des produits adaptés aux activités urbaines. Des articles de course sur route, de vélo et de yoga ont été ajoutés aux rayons de ses magasins et ils ont connu un véritable succès auprès des membres. Qui plus est, ces articles sont désormais des piliers de l’assortiment permanent.

Vélos MEC[modifier | modifier le code]

En novembre 2009, l’entreprise a commencé à vendre des vélos MEC dans sept magasins : Vancouver, Calgary, Winnipeg, Burlington, Toronto, Montréal, et Longueuil. Actuellement, MEC propose 58 différents modèles, [42] y compris des vélos de route, des vélos de montagne, des vélos hybrides et urbains. Certains modèles présentent une géométrie spécifiquement adaptée pour les femmes ou les enfants. En 2012, MEC a commencé à vendre une gamme de vélos Ghost.[43] Des vélos Ridley se sont ensuite ajoutés à l'assortiment vers la fin de 2013.[44]

Motion pour boycotter les produits israéliens[modifier | modifier le code]

En avril 2009, une motion a été proposée par des professeurs de la Colombie-Britannique qui soutenaient le mouvement Peace and Global Action (PAGE). Ces professeurs ont lancé un appel pour que MEC boycotte les produits fabriqués en Israël (MEC achète des sous-vêtements et des gourdes qui sont fabriqués dans des entreprises israéliennes). Les membres de PAGE ont allégué que « les membres de MEC n’étaient peut-être pas au courant que leur coopérative ne se souciait guère des droits des Palestiniens [45] ». La motion a immédiatement suscité une controverse.[46]

Le 30 avril 2009, durant l'assemblée générale annuelle de MEC, la motion a été rejetée. Le comité Canada-Israël s'est réjoui du résultat : « La politique de MEC a été respectée. La décision est juste puisque MEC entretient des relations commerciales avec des entreprises et non des gouvernements. [47]  »Toutefois, Hanna Kawas, président de la Canada Palestine Association a déclaré que son organisation continuerait de rendre publique le fait que MEC vende des produits fabriqués en Israël et a appelé au boycottage de tous les magasins Mountain Equipment Co-op. Kawas a dit : « MEC soutien des crimes de guerre et l'apartheid. Nous allons mener une campagne de boycottage. C'est un mouvement mondial qui s'intensifie. Nous continuerons à faire ce que les Sud-Africains ont fait pour lutter contre l'apartheid. [48]  »

Repositionnement de la marque[modifier | modifier le code]

Le 18 juin 2013, Mountain Equipment a changé son logo en remplaçant la montagne emblématique par un carré vert contenant l'acronyme « MEC » en caractères gras.[49]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]