Mount Smart Stadium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mount Smart Stadium
Stadium.svg
EricssonStadium00.jpg

Vue du stade en 2006

Généralités
Noms précédents
Ericsson Stadium (1995–2006)
Adresse
2 Beasley Avenue, Penrose, Auckland
Nouvelle-Zélande
Coordonnées
Construction et ouverture
Début construction
1965
Ouverture
1967
Utilisation
Clubs résidents
New Zealand Warriors (depuis 1995)
Auckland Vulcans (depuis 2008)
Football Kingz (1999-2004)
Counties Manukau Rugby Union (2006-2008)
Propriétaire
Auckland Council
Administration
Auckland Council
Équipement
Surface
pelouse naturelle
Capacité
sport : 30 000, concerts : 47 000
Affluence record
32 174

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Zélande

(Voir situation sur carte : Nouvelle-Zélande)
Point carte.svg

Le Mount Smart Stadium est une enceinte sportive située à Penrose, à 10 kilomètres du centre d'Auckland en Nouvelle-Zélande. Ouverte en 1967, elle est construite sur une ancienne carrière qui exploitait le volcan éteint du Mount Smart (en). Il comprend un stade de rugby, pouvant recevoir 30 000 spectateurs en configuration évènement sportif et 47 000 en concert, et un stade d'athlétisme.

Le stade accueille les rencontres à domicile des New Zealand Warriors, club de National Rugby League et des Auckland Vulcans, club de New South Wales Rugby League ainsi que de nombreux concerts géants. Il a également été le lieu de la cérémonie d'ouverture et de clôture des Jeux du Commonwealth de 1990.

Historique[modifier | modifier le code]

Le conseil du domaine de Mount Smart est créé en 1942 pour gérer les 22 hectares du site et réhabiliter l'ancienne carrière. En 1953, les plans pour la construction d'un stade sont approuvés et celui-ci est inauguré en 1967. Il comprend alors deux tribunes au nord et au sud ainsi qu'une piste d'athlétisme en cendrée. La piste en cendrée est remplacée par une piste en tartan en 1975[1]. À l'occasion des Jeux du Commonwealth de 1990, le stade est profondément réaménagé. Un nouveau stade est construit à côté de celui existant, des pistes en synthétiques sont installés sur les deux équipements et la tribune ouest est construit sur l'actuel terrain de rugby[1].

Rebaptisé Ericsson Stadium en 1995, la capacité du stade est augmentée, par l'agrandissement des tribunes existantes et l'ajout de nouvelles tribunes, pour accueillir les rencontres du Tri-Nations de rugby à XIII 1999. En 2005, une nouvelle tribune Est d'une capacité de 8 000 places est construite[1] permettant de porter la capcité du stade à 25 000 places assises[2]. Le 12 juillet 2006, le stade reprend son nom d'origine, Auckland Council, le propriétaire de l'enceinte n'ayant pas reçu d'offres satisfaisantes[3].

Utilisation[modifier | modifier le code]

Sport[modifier | modifier le code]

Le stade accueille les rencontres à domicile des New Zealand Warriors qui évoluent en National Rugby League depuis 1995. Le record de spectateurs est atteint lors d'un rencontre face aux Illawarra Steelers comptant pour la saison 1995 avec 32 174 personnes[4]. Trois rencontres des Tri-Nations de rugby à XIII 1999 ont lieu également dans le stade, y compris la finale perdue par la Nouvelle-Zélandesur le score de 22 à 20.

L'enceinte a également accueilli les rencontres de la franchise de football australien des Football Kingz de 1999 à 2004. Il est choisi comme le principal stade d'athlétisme ainsi que lieu des cérémonies d'ouverture et de clôture des Jeux du Commonwealth de 1990. Des compétitions d’athlétisme se déroulent également dans cette enceinte notamment les séries Pan Am au début des années 1980

L'équipe de Nouvelle-Zélande de football y dispute tous ces matchs à domicile lors des tours préliminaires à la Coupe du monde de football 1982. L'équipe reçoit le surnom des All Whites au cours de cette phase de qualification qui voit pour la première fois la Nouvelle-Zélande qualifiée pour une phase finale de Coupe du monde. Le Championnat d'Océanie de football des moins de 20 ans 1986 remporté par l'Australie se déroule également dans le stade.

Concerts[modifier | modifier le code]

La capacité du stade pour des concerts est d'environ 47 000 personnes. Lors de la tournée de U2 en 2006, la tribune nord est déplacée et mise à côté de la tribune sud laissant ainsi un espace dégagé au nord du stade. En 2010, en vue du concert de Bon Jovi, une grande tribune temporaire est installée au nord permettant ainsi d'augmenter la capacité du stade à 50 000 personnes.

U2 et Elton John on réalisé quatre concerts dans le stade qui a également vu se produire notamment Guns N' Roses en 1988, Bon Jovi en 1995, Michael Jackson en 1996, Ricky Martin en 2000 et Pearl Jam en 2009.

vue d'un stade avec deux tribunes à gauche et à droite
Vue panoramique du Mt Smart Stadium en 2006.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Our History :: Mt Smart Stadium », sur mtsmartstadium.com (consulté le 14 octobre 2013)
  2. (en) « wMount Smart Stadium, Auckland », sur worldstadia.com,‎ 25 septembre 2006 (consulté le 14 octobre 2013)
  3. (en) « Ericsson Stadium reverts to Mt Smart », sur austadiums.com,‎ 12 juillet 2006 (consulté le 14 octobre 2013)
  4. (en) « New Zealand Warriors to use three venues for... », sur stuff.co.nz,‎ 2 octobre 2013 (consulté le 14 octobre 2013)


Liens externes[modifier | modifier le code]