Mount Kimbie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mount Kimbie

Description de cette image, également commentée ci-après

Dominic Maker et Kai Campos, duo de Mount Kimbie, en 2010 dans un club

Informations générales
Nom de naissance Dominic Maker et Kai Campos
Genre musical Musique électronique, dubstep
Labels Hotflush Recordings, Warp Records

Mount Kimbie est un duo anglais de musique électronique formé par Dominic Maker et Kai Campos. Leur premier album Crooks & Lovers, publié en 2010 par le label Hotflush Recordings, les révèle au sein de la scène dubstep londonienne. Leur second album, Cold Spring Fault Less Youth, est sorti le 27 mai 2013 sur Warp Records.


Carrière musicale[modifier | modifier le code]

Les deux membres du groupe se sont rencontrés à l’université Southbank de Londres, où ils décident de collaborer d’une manière peu usuelle. En effet, chaque morceau est le fruit d’un échange répété entre les deux artistes, qui composent chacun de leur côté. La musique de Mount Kimbie sonne ainsi comme un collage entre différents sons enregistrés live, notamment des voix, et des boucles répétitives[1].

Mount Kimbie sort ses deux premiers maxi «Maybes » et « Sketch on glass » sur le label Hotflush recordings. Ceux-ci attirent l’attention des médias spécialisés, Pitchfork[2] et Resident Advisor[3] en tête. De même, plusieurs artistes confirmés leur demandent des remixes pour leurs morceaux, notamment The XX et Foals. Le 30 août 2010 paraît en France leur premier album, Crooks & Lovers, accompagné d’une critique élogieuse[4],[5].

Le deuxième album sort trois ans plus tard[6]. Il s'appuie sur le même socle électronique, avec la même nonchalance, mais il est davantage pop et moins dubstep que le premier. Kai Campos y chante ainsi que King Krule, invité sur deux morceaux[7].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tsugi n°33, p48
  2. (en) « Pitchfork: Maybes & Sketch on glass »
  3. (en) « Resident adivsor: Maybes »
  4. (en) « Pitchfork: Crooks & Lovers »
  5. JD Beauvallet, « Mount Kimbie, et merveilles », Les Inrocks,‎ 2 septembre 2010, p. 24-25 (lire en ligne)
  6. « 90bpm: Mount Kimbie sort son deuxième album le 28 Mai »
  7. Sophian Fanen, « Mount Kimbie tutoie les sommets », Libération, no 9968,‎ 1er juin 2013, p. 24-25 (lire en ligne)