Moundzouk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Moundzouk ou Mundzuk (en latin : Mundzucus[1]en grec : Μουνδίουχος[2]), né vers 360, mort en 408[réf. nécessaire][3] est un prince hunnique, père de Bleda et d'Attila, rois des Huns.

Biographie[modifier | modifier le code]

Moundzouk monte sur le trône en 386. Il s'oppose à Théodose Ier (379-395), puis à Honorius, empereur d'Occident (395-423), Arcadius, empereur d'Orient (395-408) et Théodose II, successeur d'Arcadius (408-450) ; celui-ci le fait tuer en 408.[réf. nécessaire][4]

Il a deux frères, beaucoup plus jeunes semble-t-il, Rugila et Octar, qui règnent sur les Huns dans les années 420.

Il laisse deux fils : Bleda, l'aîné, et Attila, le puîné, qui succèdent tous deux à Rugila en 434.

Hommages[modifier | modifier le code]

L'hymne national de la Hongrie fait référence à lui (Bendegúz en hongrois) comme l'un des ancêtres des Hongrois. Les légendes hongroises en font un descendant de Nemrod.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Forme utilisée par l'historien du VIe siècle Jordanès.
  2. Forme utilisée par l'historien du Ve siècle Priscus, qui fait partie d'une ambassade de Théodose II auprès des Huns en 449.
  3. La page anglaise indique : 390-434.
  4. Selon la page anglaise, la présence de Moundzouk sur le trône n'est pas attestée par des sources d'époque.