Moulin à billes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un moulin à billes appelé aussi broyeur à billes est un appareil destiné à moudre des solides en poudres très fines. Il est utilisé notamment en peinture, pyrotechnie, céramique, ...

Description[modifier | modifier le code]

Schéma d'un moulin à billes

Un moulin à billes est composé d'un tambour horizontal mis en rotation par un moteur. On le remplit partiellement du produit à moudre puis on ajoute les éléments de broyage (billes métalliques, galets de silex, ...). Une fois la rotation lancée, un phénomène de cascade broie la substance à moudre en une fine poudre. Naturellement pour que ce phénomène se produise, la vitesse de rotation ne doit pas être excessive : les corps à l'intérieur du tambour ne doivent pas être plaquées contre la paroi par la force centrifuge.

Les moulins industriels peuvent fonctionner en continu : ils sont chargés à une extrémité et déchargés à l'autre. Les modèles imposants sont motorisés par leur axe tandis que les tambours plus modestes sont déposés sur des cylindres en rotation.

Les moulins de haute qualité peuvent être très chers, mais ils permettent de réduire des solides en particules de 0,0001 mm ce qui augmente la surface extérieure (surface spécifique) et améliore les taux de réaction.

Éléments de broyage[modifier | modifier le code]

Il existe un grand nombre de substances différentes, chacune ayant ses avantages et ses inconvénients. On trouve régulièrement des billes d'acier inoxydable : leur efficacité est due à la forte densité de ce métal et à la relative "inertie" de l'inox qui ne contamine pas trop les produits à broyer. Cependant, certaines applications requièrent des billes particulières :

Remarques[modifier | modifier le code]

  • Certaines techniques de polissage de minéraux emploient des machines similaires mais la substance de broyage est remplacée par un produit abrasif ;
  • En pyrotechnie, le moulin à billes ne peut être employé que pour broyer des poudres non sensibles à la friction.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :