Mouette de Sabine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mouette de Sabine

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Mouette de Sabine (Xema sabini)

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Charadriiformes
Famille Laridae

Genre

Xema
Leach, 1819

Nom binominal

Xema sabini
(Sabine, 1819)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

La Mouette de Sabine (Xema sabini) est la seule espèce de mouette du genre Xema.

Habitats[modifier | modifier le code]

Son aire de nidification est circumpolaire autour de l'océan Arctique et s'étend sur l'Amérique du Nord et le nord de l'Eurasie. Elle migre vers le sud en automne, la majorité des individus hivernent en mer dans le Pacifique nord, bien que les oiseaux du Groenland et de l'est du Canada traversent l'océan Atlantique jusqu'au nord-ouest de l'Europe.

Aspect[modifier | modifier le code]

Il est facile d'identifier cette espèce par l'organisation particulière du plumage de son aile. L'adulte a le dos et les couvertures alaires d'un gris pâle, des rémiges primaires noires et les secondaires, blanches. La queue blanche est échancrée en queue d'aronde. La tête du mâle devient noir pendant la saison de reproduction. Leur bec est noir avec l'extrémité jaune. Les juvéniles possèdent aussi un plimuage tricolore au niveau de l'aile, mais le gris est remplacé par du brun, et la queue a une bande terminale noire. Ils mettent deux ans pour avoir leur plumage d'adulte. Ces mouettes ont un cri très aigu et grinçant.

Reproduction[modifier | modifier le code]

La Mouette de Sabine niche en colonies, sur les côtes et dans la toundra, déposant deux ou trois œufs tachétés d'une brun olivâtre, dans un nid garni d'herbe, posé sur le sol. Son mode de vie est essentiellement pélagique en dehors de la saison de nidification.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Son régime alimentaire zoophage est très varié, comportant toutes sortes de proies, tant que leur taille convient. Elle vole également des œufs aux colonies voisines de sternes arctiques.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de genre Xema est peut-être dérivé du grec « xeima » qui sighifie « mauvais temps, hiver ». Cette espèce a été baptisée du nom du scientifique anglais Edward Sabine, par son frère Joseph Sabine.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bull, John; Farrand, Jr., John (April 1984). The Audubon Society Field Guide to North American Birds, Eastern Region. New York: Alfred A. Knopf. (ISBN 0-394-41405-5)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :