Motul (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Motul.

MOTUL

alt=Description de l'image Motul_officiel.PNG.
Création 1853
Dates clés 1953 : première production d'huiles multigrades, 1966 : fabrication du premier lubrifiant automobile semi-synthèse, 1971 : production de la Century 300V, premier lubrifiant 100 % synthèse conçu pour la compétition automobile, 1977 : premier titre de champion du monde moto, 2001 : création de l'activité Motul Tech.
Forme juridique SA à directoire
Slogan fluidforce
Siège social Drapeau de France Aubervilliers (France)
Activité Raffinage du pétrole, Lubrification, Chimie
Produits Huile moteur
Huile de synthèse
Liquide de refroidissement
Fluide hydraulique
Produits de Maintenance
Lubrifiants industriels
Site web http://www.motul.com/
http://www.motultech.com/

Motul est une entreprise française présente dans le monde entier et spécialisée dans la conception, l'élaboration et la distribution de lubrifiants pour moteurs (deux-roues, automobiles et autres véhicules) ainsi que pour l'industrie à travers son activité Motul Tech.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondée en 1853 à New York et filiale de la New Jersey's Standard Oil de John D. Rockefeller, la société Swan & Finch démarre son activité dans les lubrifiants de haute qualité. Dès 1920, elle se tourne vers l'international en exportant certaines des marques présentes dans son portefeuille telles Aerul, Textul, Motul.

En 1932, Ernst Zaugg négocie avec Swan & Finch la distribution en France des produits de la marque Motul via sa société Supra Penn[1]. À noter que déjà à cette époque de l'entre-deux guerres la marque Motul propose une gamme de produits dédiés aux deux-roues.

En 1953, le centenaire de Swan & Finch est célébré par le lancement mondial de la Motul Century, qui devient ainsi la première huile vraiment multigrade sur le marché européen. Swan & Finch cesse cependant ses activités en 1957. Supra Penn, qui a racheté tous les titres de propriétés et les brevets concernant la marque Motul, est rebaptisée du nom du produit qu'elle commercialise et devient Motul S.A.

En 1966 la Century 2100 apparaît sur le marché. Il s'agit du premier lubrifiant automobile semi-synthèse, produit qui fait le bonheur des ingénieurs en compétition puisqu'il supporte des contraintes et des efforts mécaniques dix fois supérieurs aux lubrifiants habituels. En 1971 Motul innove à nouveau avec la Century 300V, première huile 100 % synthèse pour l'automobile.

Motul consolide sa présence internationale dans les années 1980 : l'Allemagne avec Motul Deutschland en 1980, l'Espagne en 1988, les USA en 1989, l'Italie en 1994, l'Asie Pacifique en 2002, la Russie et le Brésil en 2005, l'Inde en 2006. Par ailleurs en 2001 Motul crée une nouvelle activité, Motul Tech, spécialisée dans les lubrifiants industriels.

Motul est aujourd'hui présent dans plus de 80 pays et conçoit, élabore et distribue des produits lubrifiants à forte valeur ajoutée technique. Pionnier avec plusieurs produits semi-synthétiques et synthétiques, Motul a toujours privilégié l'innovation, la recherche et le développement. La société est également leader du marché des lubrifiants moto en France.

Dans le domaine sportif, de nombreux constructeurs font confiance à Motul pour leurs développements technologiques en compétition auto/moto. Motul a ainsi développé des collaborations étroites avec des constructeurs tels que Nissan, Yamaha, Subaru, Peugeot[2], Honda et Suzuki[3].

Métiers & produits[modifier | modifier le code]

Motul a été le premier industriel du lubrifiant à faire appel à la technologie des esters pour la formulation de ses huiles 100 % synthèse automobiles, en capitalisant sur une innovation conçue à l'origine pour l'aéronautique. Les esters, composants à base végétale, bénéficient de propriétés lubrifiantes et de qualités de résistance au cisaillement et à la température hors de commun. La gamme phare de Motul, la 300V, a connu un fort développement grâce à sa présence dans les plus grandes compétitions auto/moto.

La capacité en recherche et développement de Motul est scindée en deux entités qui travaillent respectivement sur les lubrifiants dits "automotive" (automobile, deux-roues, bateau) et les lubrifiants industriels.

Lubrifiants automobile[modifier | modifier le code]

  • Huiles moteur
  • Huiles de transmissions automatiques
  • Huiles de transmissions mécaniques
  • Liquide de freins
  • Liquide de refroidissement

Lubrifiants deux-roues[modifier | modifier le code]

Autres produits[modifier | modifier le code]

Lubrifiants industriels[modifier | modifier le code]

  • Concentrés solubles
  • Huiles entières
  • Produits de déformation
  • Huiles de trempe
  • Polymères de trempe
  • Produits spéciaux
  • Dégraissants
  • Lubrification machines

Ces produits sont utilisés dans de nombreux secteurs d'activités : sidérurgie, sous-traitants de la mécanique, fabricants de machines et équipements, cimenterie, agro-alimentaire, pharmacie et cosmétique, bois, verre et minéraux, chimie, plasturgie et caoutchouc, horlogerie, textile, constructeurs et équipementiers automobiles, transport ferroviaire, aéronautique.

Compétition sportive[modifier | modifier le code]

Partenariats[modifier | modifier le code]

En tant que spécialiste des huiles de synthèse, Motul est devenu le partenaire de nombreux constructeurs et teams sportifs pour leurs développements technologiques dans les sports mécaniques, la compétition automobile et la compétition motocycliste.

Motul est présent dans de nombreuses compétitions internationales en tant que fournisseur officiel d'écuries : Road racing, Trial, Enduro, Endurance, Superbike, Supercross, Rallycross, championnat du monde des rallyes, FIA GT, 24 Heures du Mans, 24 Heures de Spa, Le Mans Series, Trophée Andros, Paris-Dakar, 24 Heures du Mans moto, 8 Heures de Suzuka, Bol d’Or, 200 miles de Daytona moto... En 1977, Motul remporte son premier titre de Champion du Monde Moto, catégorie Road Racing, avec Takazumi Katayama sur 350 Yamaha.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Deux roues[modifier | modifier le code]

GSX-R 750 Yoshimura / Motul de course d'endurance (1986)
Course / Catégorie Année Pilote Equipe
Road racing 350 cm³ 1977 Drapeau du Japon Takazumi Katayama Yamaha
Road racing 250 cm³ 1984 Drapeau de la France Christian Sarron Yamaha
Motocross 250 cm³ 1986 Drapeau de la France Jacky Vimond Yamaha
Enduro 1988 Drapeau de la France Gilles Lalay Honda
24h du Mans 1988 Drapeau du Portugal A. Vieira Drapeau de la France J.M. Mattioli Drapeau de la France C. Bouheben Honda
24h du Mans 1988 Drapeau du Portugal A. Vieira Drapeau de la France J.M. Mattioli Drapeau du Royaume-Uni R. Burnett Honda
Motocross 250 cm³ 1989 Drapeau de la France Jean-Michel Bayle Honda
Champion rallye Paris-Dakar 1989 Drapeau de la France Gilles Lalay Honda
24h du Mans 1989 Drapeau du Portugal A. Vieira Drapeau de la France J.M. Mattioli Drapeau du Royaume-Uni R. Burnett Honda
Motocross 250 cm³ 1993 Drapeau de l'Afrique du Sud Greg Albertyn Honda
Road racing 500 cm³ 1993 Drapeau des États-Unis Kevin Schwantz Suzuki
Champion du monde Endurance 1990 Drapeau du Portugal Alex Vieira Honda
Road racing 250 cm³ 1990 Drapeau des États-Unis John Kocinski Yamaha
Road racing 500 cm³ 1990 Drapeau des États-Unis Wayne Rainey Yamaha
24h du Mans 1990 Drapeau du Portugal A. Vieira Drapeau de la France J.M. Mattioli Drapeau de la Belgique S. Mertens Honda
24h du Mans 1991 Drapeau de la France C. Guyot Drapeau de la France N. Dussauge Drapeau de la France S. Scarnato Suzuki
Superbike 1993 Drapeau des États-Unis Scott Russell Kawasaki
Endurance 1994 Drapeau de la France Jean-Michel Mattioli Drapeau de la Belgique Stéphane Mertens Honda
Motocross 500 cm³ 1998 Drapeau de l'Italie Andrea Bartolini Yamaha
Enduro 1999 Drapeau de la France Guillaume Porte Gas Gas
Road racing 500 cm³ 2000 Drapeau des États-Unis Kenny Roberts Jr Suzuki
Motocross 250 cm³ 2001 Drapeau de la France Mickaël Pichon Suzuki
Motocross 250 cm³ 2002 Drapeau de la France Mickaël Pichon Suzuki
Road racing MotoGP 2004 Drapeau de l'Italie Valentino Rossi Yamaha
Road racing MotoGP 2005 Drapeau de l'Italie Valentino Rossi Yamaha
Superbike 2005 Drapeau de l'Australie Troy Corser Suzuki
24h du Mans 2006 Drapeau de la France F. Protat Drapeau de la France O. Four Drapeau de l'Espagne D. Ribalta Honda
Motocross MX2 2006 Drapeau de la France Christophe Pourcel Kawasaki
Motocross MX1 2007 Drapeau de la Belgique Steve Ramon Suzuki
Champion du monde Endurance 2007 Drapeau de la France V. Philippe / Drapeau de la France W. Costes Drapeau de la France G. Dietrich Drapeau de l'Allemagne M. Neukirchner S.E.R.T
Champion du monde Endurance 2008 Drapeau de la France V. Philippe / Drapeau de la France W. Costes Drapeau de la France G. Dietrich Drapeau des Pays-Bas B. Veneman S.E.R.T
Champion du monde Endurance 2010 Drapeau de la France V. Philippe / Drapeau de la France Fr. Foray / Drapeau de la France G. Dietrich / Drapeau du Japon D. Sakaï / Drapeau de la France S. Guintoli S.E.R.T
Champion du monde Endurance 2011 Drapeau de la France V. Philippe / Drapeau de la France Fr. Foray / Drapeau du Japon D. Sakaï / Drapeau de la France A. Delhalle / Drapeau de la France B. Guittet S.E.R.T
Champion du monde Endurance 2012 Drapeau de la France V. Philippe / Drapeau de la France A. Delhalle / Drapeau de la France Fa. Foret / Drapeau du Japon Y. Kagayama / Drapeau du Japon T. Tsuda S.E.R.T
Champion du monde Endurance 2013 Drapeau de la France V. Philippe / Drapeau de la France A. Delhalle / Drapeau de la France J. Da Costa / Drapeau de l'Australie A. Cudlin S.E.R.T

Automobile[modifier | modifier le code]

Motul Autech GT-R 2011
Course / Catégorie Année Equipe Voiture
World Rally Champions 2001 Drapeau du Royaume-Uni Richard Burns Drapeau du Royaume-Uni Robert Reid Subaru Impreza
World Rally Champions 2003 Drapeau de la Norvège Petter Solberg Drapeau du Royaume-Uni Phil Mills Subaru Impreza
FIA-GT World Champions 2004 Drapeau de l'Italie Matteo Bobbi Drapeau de l'Italie Thomas Biagi Ferrari 550
FIA-GT World Champions 2005 Drapeau de la Suisse G. Gardel Larbre Compétition Ferrari 550 - GT1 driver
24H du Mans 1996 Drapeau de la France Martinolle Drapeau de l'Allemagne Kelleners Drapeau de la Suisse Eichmann Porsche - GT2 class
24H du Mans 2003 Drapeau des Pays-Bas Kox Drapeau de la République tchèque Enge Drapeau du Royaume-Uni Davies Ferrari 550 - LM GTS class
24H du Mans 2007 Drapeau de l'Australie Brabham Drapeau des Pays-Bas Kox Drapeau de la Suède Rydell Aston Martin DBR9 - LM GT1 class
24H du Mans 2007 Drapeau de la France R. Narac Drapeau de l'Autriche Lietz Drapeau des États-Unis Long Porsche 911 GT3-RS - LM GT2 class
Le Mans Endurance Series LMP1 2005 Drapeau de la France Pescarolo Sport Pesca C60 Judd
Le Mans Endurance Series LMGT1 2005 Drapeau de l'Italie BMS Scuderia Italia Ferrari 550 Maranello
Le Mans Series LMP1 2006 Drapeau de la France Pescarolo Sport Pesca C60 Judd
Le Mans Series LMGT1 2006 Drapeau de la France Larbre Compétition Aston Martin DBR9
Le Mans Series LMGT1 2007 Drapeau de la France Team Oreca Saleen S7-R

Normes et certifications[modifier | modifier le code]

  • EAQF classe B en 1992, EAQF classe A depuis 1994, ISO 9001 depuis 1996
  • QS9000 élaborée par Ford, General Motors et Chrysler
  • ISO/TS 16949 élaborée par l'IATF (International Automotive Task Force)
  • NMMA (nautisme)[4]

Mécénat[modifier | modifier le code]

En décembre 2011, Motul lance la fondation Motul Corazón[5]. Créée sous l’égide de la Fondation de France[6], elle a pour objectif d’aider les enfants défavorisés et/ou en difficulté dans le monde en soutenant des actions réalisées par des organismes ou des associations existantes.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]