Mots japonais d'origine néerlandaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ukiyo-e de Kawahara Keiga: Arrivée d'un navire hollandais (蘭船入港図): Philipp Franz von Siebold à Dejima en utilisant un teresukoppu (télescope) avec sa femme japonaise O'Taki San et sa tout petite fille O'Iné.

Les mots japonais d'origine néerlandais ont commencé à se développer quand la Compagnie néerlandaise des Indes orientales à ouvert un comptoir commercial à Hirado en 1609 au Japon. En 1640, le comptoir a été transféré à Dejima, les Néerlandais étaient alors les seuls occidentaux permis à accéder au Japon jusqu'en 1854, au cours de la période d'isolement du Japon.

De nombreux échanges se sont produits, menant le Japon à étudier les sciences occidentales connu sous le nom de rangaku (蘭学), ou « études hollandais » où le « ran » (蘭) dans rangaku vient de « Oranda » le mot japonais désignant la Hollande, tandis que le « gaku » (学) est d'origine sino-japonaise et signifie « étude ». Ainsi, certains termes néerlandais ont été adoptées dans la langue japonaise. On pense qu'il s'agit d'environ 3 000 mots, particulièrement dans les domaines technique et scientifique. Environ 160 mots d'origine hollandaise sont encore utilisés dans le japonais standard.

Mot japonais (rōmaji) Mot japonais (kanji ou kana) Equivalent néerlandais Termes français Détails
arukari[1] アルカリ alkali Alcali De l'arabe, via le néerlandais.
arukōru[2] アルコール alcohol alcool De l'arabe, via le néerlandais.
asubesto[1] アスベスト asbest amiante Du grec, via le néerlandais.
bīru[3] ビール, 麦酒 bier bière
bisuketto[2] ビスケット beschuit biscuit Renforcement du portugais biscoito.
bōru[2] ボール boor perceuse Après 1720.
buriki[1] ブリキ blik Etain
capitan[2] カピタン kapitein capitaine
chifusu[1] チフス tyfus typhus
dontaku[2] ドンタク zondag dimanche Signifie "Chien malin" à Tottori, "Stupide" à Hiroshima[2].
doronken[1] ドロンケン dronken ivresse
ekisu[1] エキス extract extrait
erekishiteito[2] エレキシテイト electriciteit électricité Vieillot (remplacé par 電気).
erekiteru[1] エレキテル elekiter Genre de générateur d'électricité statique utilisé pour des expériences sur l'électricité au XVIIIe siècle
ēteru[2] エーテル ether éther Du grec, via le néerlandais.
garasu[3] ガラス, 硝子 glas vitre
gasu[1] ガス gas gaz
giganjima[2] ギガンジマ gingang Guingan
giyaman[2] ギヤマン diamant diamant
gomu[2] ゴム gom gomme
gorofukuren[1] ゴロフクレン grofgrein grosgrain
ham[2] ハム ham jambon
hatoron[1] ハトロン patroon mécène
henrūda[1] ヘンルーダ wijnruit rue officinale
hetto[1] ヘット vet suif
hukku[2] フック haak crochet
infuruenza[2] インフルエンザ influenza grippe Après 1720
inki[1] インキ inkt encre
kamitsure[2] カミツレ kamille camomille Après 1720.
kantera[1] カンテラ Candela candela
karan カラン kraan robinet
kari[1] カリ Kalium Potassium
karuki[1] カルキ Calcium Calcium
katēteru[1] カテーテル katheter cathéter Du grec, via le néerlandais
kechin[2] ケチン ketting chaîne Après 1720. Vieillot (replacé par 鎖).
kiruku[1] キルク kurk liège
kōhī[3] コーヒー, 珈琲 koffie café
kokku[1] コック kok cuisinier
koppu[2] コップ kop coupe Renforcement du portugais copo.
konpasu[2] コンパス kompas boussole
korera[1] コレラ cholera choléra
kureosōto[1] クレオソート creosoot créosote
koruku[1] コルク kurk liège
madorosu[2] マドロス matroos marin
masuto[2] マスト mast mât
mesu[2] メス mes bistouri Après 1720
moruhine[2] モルヒネ morfine morphine Après 1720.
morumotto[4] モルモット marmot cochon d'inde
oburāto[1] オブラート oblaat oblat
orugōru[3] オルゴール orgel orgue
otenba[3] お転婆 ontembaar Garçon manqué
penki[4] ペンキ pek peinture
pesuto[2] ペスト pest peste noire Après 1720
pinto[4] ピント punt foyer
pisutoru[3] ピストル pistool pistolet
ponpu[2] ポンプ pomp pompe Après 1720.
randoseru[1] ランドセル ransel sac à dos
ranpu[1] ランプ lamp lampe
retoruto[1] レトルト retort cornue
renzu[1] レンズ lens lentille
safuran[1] サフラン saffraan safran
saten[1] サテン satijn satin
seimi[1] セイミ chemie chimie Vieillot, remplacé par 化学
shian[1] シアン cyaan cyan
shiroppu[1] シロップ siroop sirop
sukoppu[4] スコップ schop bêche, pelle
supoito[1] スポイト spuit seringue
tarumomētoru[2] タルモメートル thermometer thermomètre Du grec, via le néerlandais. Après 1720. Vieillot (remplacé par 体温計)
teresukoppu[2] テレスコップ telescoop télescope Du grec, via le néerlandais. Après 1720
yojiumu[1] ヨジウム jodium iode
zukku[1] ズック doek toile

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z, aa, ab, ac, ad, ae, af, ag, ah et ai Sanseido dual dictionary
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y et z Language contact in Japan: a socio-linguistic history by Leo Loveday, p.54-55
  3. a, b, c, d, e et f "Dutch-Japanese Relations," Netherlands Consulate General at Osaka-Kōbe
  4. a, b, c et d Gleeson Introduction to written Japanese, katakana p.36

Voir aussi[modifier | modifier le code]