Motorola Xoom

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Xoom
Image illustrative de l'article Motorola Xoom
Fabricant Motorola
Type Tablette électronique
Date de sortie 1er trimestre 2011
Système d'exploitation Android 3.0
Processeur NVIDIA® Tegra™ 2: 1GHz dual-core
Stockage Mémoire flash : 32 GB
Mémoire 1 GB DDR2 RAM
Écran diagonale de 10,1 pouces
Définition 1280×800 px
Caméra 5.0 megapixels avec Zoom 8x Digital et Autofocus
Vidéo 720p @ 24ips
Pavé tactile Écran tactile capacitif multi-touch
Dimensions 249,1 mm (9,81po) (h)
167,8 mm (6,61po) (l)
12,9 mm (0,51po) (d)
Masse 730 g

Xoom est une tablette électronique conçue et développée par Motorola sous Android 3.0. Elle a été présentée au Consumer Electronics Show 2011 et a remporté le prix du meilleur appareil de l'édition[1]. Lancée le 24 février 2011, en même temps que trois autres produits : le Motorola Atrix, le Motorola Droid Bionic et le Motorola Cliq 2.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La Xoom supporte la lecture de vidéos jusqu'à 1080p. Elle intègre un appareil photo numérique frontale 2 MP pour la visio via Wi-Fi ou Internet mobile et un capteur 5 MP sur la façade arrière, capable d'enregistrer en 720p. La Xoom a un écran large de 10.1 pouces avec une définition d'écran de 1280×800 px. Elle propose l'accélération 3D ainsi qu'une sortie HDMI et divers capteurs incluant un gyroscope , un accéléromètre, un magnétomètre et un baromètre. La Xoom embarque une puce nVidia Tegra 2. En janvier il a été rapporté que la Motorola Xoom sera disponible en version Wi-Fi uniquement, un modèle 3G sera proposé par Verizon.

Vidéo[modifier | modifier le code]

La Motorola Xoom prend en charge les formats vidéo suivants : H.263, H.264, MPEG4, VP8 Ainsi que ces formats audio : AAC, AAC+, AMR NB, AMRWB, MP3, XMF

Logiciel[modifier | modifier le code]

La Xoom fonctionne sous Android 3.0 "Honeycomb", dont les nouveautés incluent un nouveau design de l'interface, adapté aux tablettes, un bureau 3D purement inspiré de BumTop (dont Google a fait acquisition en avril 2010), un multitâche amélioré, un système de notifications remodelé, Google Maps 5 en 3D et l'arrivée des onglets, du remplissage automatique des formulaires et de la synchronisation des marques pages pour le navigateur web.

Le 23 février Motorola Mobility a annoncé que la Xoom viendra briser sa politique de blocage des terminaux en proposant un bootloader déblocable et reblocable à souhait, offrant aux développeurs d'accéder au matériel pour le développement.

À l'occasion du Google I/O 2011, Google a publié la version 3.1 de Honeycomb (pour certaines versions de la tablette uniquement) [1]

Accessoires[modifier | modifier le code]

La Motorola Xoom pourra être installée sur un dock chargeur ou un support pour regarder des vidéos. Elle supporte aussi les claviers Bluetooth.

Les accessoires disponibles incluent: • Sacoche de transport/protection • Dock simple • Dock Stereo HD • Clavier sans fil (Bluetooth)

Caractéristiques annoncées mais non présentes initialement[modifier | modifier le code]

À la première annonce, le support de Flash et le port microSD n'avaient pas été mentionnés. Adobe a annoncé le 11 mars que Flash serait pris en charge par les terminaux fonctionnant avec Android 3.0 dès le 18 mars et la prochaine mise à jour prévue permettra d'utiliser le slot microSD. Aucune annonce officielle n'a permis de savoir si le port microSD supportera les cartes de type SDHC ou SDXC. Le 11 mars 2011 une version leakée de flash 10.2 est rendue téléchargeable sur http://www.xoomforums.com/forum/motorola-xoom-apps/910-leaked-flash-10-2-come-get.html

Ventes[modifier | modifier le code]

Durant l'annonce de ses résultats du second trimestre 2011, Motorola a annoncé avoir produit 440 000 Xoom pendant ce trimestre[2].

Procès[modifier | modifier le code]

Apple a indiqué le 10 août 2011 avoir porté plainte au tribunal de Düsseldorf contre la tablette Xoom. Apple estime en effet que cette dernière a été copié l'iPad et espère obtenir du procès un blocage de sa commercialisation sur le territoire français de la même façon qu'elle l'a obtenu pour la Samsung Galaxy Tab[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]