Motif BACH

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

\new Staff {
  \relative c'' {
    \override Staff.TimeSignature #'stencil = ##f
    \override Staff.BarLine #'stencil = ##f
     bes1^B a^A c^C b!^H
  }
}
\midi {
  \context {
    \Score
    tempoWholesPerMinute = #(ly:make-moment 60 1)
  }
}

En musique, le motif BACH désigne le motif formé par les notes si♭ la do si♮. Cette séquence de notes s'écrit B A C H en notation allemande (le si bémol s'écrit B et le si bécarre s'écrit H) et forme le nom de famille de Johann Sebastian Bach.

La première occurrence de cette suite est due à Jan Pieterszoon Sweelinck — il est possible, mais pas certain, que celui-ci l'ait écrite en hommage à l'un des ancêtres de Johann Sebastian, eux-mêmes des musiciens réputés.

La notation allemande, particulière, permet d'écrire BACH en toutes lettres : la notation anglaise par exemple, ne connait pas le H, utilisé pour noter le si naturel. Aujourd'hui, on lit plus volontiers B flat, A, C, B natural. De même, le mi bémol, noté E bémol en notation anglaise, est un Es, se prononçant comme la lettre S, en notation allemande.

Johann Sebastian Bach l'utilisa lui-même à la fin de Die Kunst der Fuge (l'Art de la fugue, BWV 1080), œuvre inachevée à cause de sa mort survenue en 1750. On le retrouve ailleurs dans l'œuvre du musicien, telle que les variations canoniques de Vom Himmel Hoch (BWV 769). L'occurrence de cette suite dans l'avant dernière partie de Kleines harmonisches Labyrinth (BWV 591) ne semble pas significative, et l'œuvre aurait pu être composée par Johann David Heinichen avant d'être reprise par Bach. On retrouve le motif dans la Passion selon saint Matthieu. Dans certaines pièces, ce sont des transpositions du motif BACH qui sont jouées (respectant les intervalles du motif d'origine).

Autres compositeurs[modifier | modifier le code]

C'est une suite reprise par de nombreux compositeurs, en hommage à Bach. On retrouve ce motif particulièrement présent dans les œuvres de :

Autres motifs[modifier | modifier le code]

Motifs utilisés par d'autres compositeurs pour signer leurs œuvres, ou rendre hommage :

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « BACH motif » (voir la liste des auteurs).

  1. (en) « Larry Polansky, Dear.John: A Canon on the Name of Cage », sur eamusic.dartmouth.edu,‎ 28 décembre 2011 (consulté le 27 janvier 2015)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]