Moteur Jaguar XK

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le moteur Jaguar XK est un moteur à explosion, à quatre temps et 6 cylindres en ligne,qui voit le jour en 1948 et resta en production jusqu’à 1992(Daimler DS420), remplacé par le moteur Jaguar AJ6 dés 1986.

Le bloc n'est pas dérivé du précédent 6 cylindres des SS. C’est un nouveau moteur 6 cylindres en ligne à course longue doté d’une culasse aluminium dans laquelle tournent deux arbres à came en tête entraînés par chaîne. Le moteur voit le jour en version 3,4 litres puis en 1958, la version 3,8 litres est introduite. En 1965, la version 4,2 litres est introduite. Il y aura aussi des versions moins puissantes, en 2,4L.pour les berlines de base. Le moteur sera produit pour beaucoup d’utilisations différentes. On le verra en utilisation militaire, commerciales (ambulance, véhicule de livraison, camions), véhicule de pompiers, motorisation nautique et même sur les lacs et le lac salé en Utah battant des records de vitesse (Bonneville Salt Flats). Ce moteur est en général fiable, mais demande un assemblage méticuleux avec des tolérances très faibles. Des problèmes de main d’œuvre après l’acquisition de Jaguar par British-Leyland feront que les voitures tombent en panne souvent,en partie à cause de l'assemblage mécanique mais surtout à cause des éléments électriques.

Le plus fiable est le 3,8L.

Les berlines et les sports évolueront en 1971 avec le V12 tout aluminium.Toutes les puissances annoncées sont aux normes SAE d'époque,non conformes aux normes DIN actuelles(enlever environ 10%).

C'est en compétition qu'il donnera sa pleine mesure,principalement en 3,8L ou il développera jusqu'à 320 cv(DIN).Le palmarés est éloquent avec les C type et D types à carbus ou à injection Lucas.Puis avec les E d'usine ou privées.Sur piste(24h du Mans) mais aussi en rallye(MK7 au Monte carlo,ou XK120 à la coupe des Alpes).

3,4[modifier | modifier le code]

La première version est commercialisée en 1949 dans la Jaguar XK120. La version 3,4 L (3442 cm³) avec un alésage de 83 mm et une course de 106 mm. Avec un bloc fonte et une culasse à double arbre à cames en tête en aluminium, cette première version produit 160 ch (119 kW) avec un taux de compression de 8:1, la puissance passe à 210 ch (157 kW) avec la culasse de type « C » qui fut dessinée pour les 24 heures du Mans. Une version quatre cylindres fut étudiée, mais elle ne sera jamais produite. Une version à culasse dite « grand Angle » sera développée pour la Jaguar D-Type.


Moteur XK 3,4 Litres, XK 120
Moteur XK 3,4 Litres, D-Type

Ce moteur fut utilisé dans les Jaguar suivantes :

3,8[modifier | modifier le code]

La version 3,8 litres fut introduite en 1958. Le bloc est maintenant chemisé et l’alésage passe à 87 mm et produit jusqu'à 265 ch (198 kW) en version S dotée d’une culasse à conduits d’admission droits (straight ports) et de 3 carburateurs SU HD8 de 2 pouces (la culasse dite « Straight ports » est peinte couleur or).

En version normale il a la culasse"B" et deux SU hd6,donnant 220cv SAE.

Ce moteur fut utilisé dans les Jaguar suivantes :

Moteur XK 3,8 Litres, XK 150

4,2[modifier | modifier le code]

La version 4,2 litres sera introduite en 1965. Le bloc moteur est complètement redessiné et les cylindres toujours chemisés sont maintenant distribués différemment .Ce qui occasionnera des problémes de joints de culasse et de fentes entre les cylindres, l’alésage passé à 93 mm.ayant atteint la limite. Ce nouveau moteur XK produit 170 ch avec deux carburateurs Zenith-Strongberg et toujours 265 ch (198 kW) en version E qui est toujours dotée des 3 carburateurs SU HD8 de 2 pouces. Ce moteur fut utilisé dans les Jaguar suivantes :

Moteur XK 4,2 Litres, Carburateurs Weber
Moteur XK 4,2 Litres, E-Type, Double SU Carburateurs (pas original)
  • Jaguar Mark X
  • Jaguar 420
  • Jaguar 420G
  • Jaguar E-Type
  • Jaguar XJ6
  • Daimler Sovereign
  • Daimler DS420 Limousine
  • Panther J.72
  • Panther De Ville

Ce moteur fut utilisé dans les véhicules militaires suivants :

Moteur XK 4,2 Litres, FV101 Scorpion
  • FV101 Scorpion, British CVR(T)
  • FV107 Scimitar, British véhicule blindé.

La Jaguar XJ6 de 1987 fut la dernière Jaguar dotée du moteur XK. En 1992, la dernière Daimler DS420 limousine fut produite. Comme toutes les Daimler DS420 limousines elle fut équipée du moteur XK de 4,2 litres un peu à la peine avec les deux tonnes de l'auto..

Moteur XK 4,2 Litres, Daimler DS420 Limousine
Moteur XK 4,2 Litres, Daimler DS420 Limousine

Le fait que le moteur XK ait été commercialisé pendant 6 décennies montre la qualité de la conception originale. Malheureusement, les outils de fonderie resteront inchangés jusqu'à la fin et les tolérances de fabrication du bloc-moteur poseront des problèmes de fiabilité récurrents.

2,4[modifier | modifier le code]

Pour la version 2,4 litres, la course fut réduite à 76,5 mm et le moteur voit sa puissance diminuer à 133 ch (99 kW). Doté de deux carburateur Solex downdraft dans les Mark I et Mark II berlines.

Le moteur de ce fait était plus vif et prenait plus de tours.Sur les 240 il bénéficia d'une culasse SP (identique à celle des E) et de deux SU hd6.

Ce moteur fut utilisé dans les Jaguar suivantes :

  • Jaguar Mark I
  • Jaguar Mark II
  • Jaguar 240

2,8[modifier | modifier le code]

Une version 2,8 sera introduite dans la XJ6 de base en 1968 et restera en production jusqu'à 1975,pour répondre à la réglementation fiscale Française. puis sera remplacée par le 3,4 litres.

Malheureusement une mauvaise étude conduira à des perçages de pistons à répétition,qui entachera une nouvelle fois sa réputation.Beaucoup de ces modéles auront rapidement le moteur changé par les concessionnaires.

Ce moteur fut utilisé dans les Jaguar suivantes :

  • XJ6 Series I
  • XJ6 Series II
  • Daimler Sovereign

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]