Mosquée du Chah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Mosquée du Shah)
Aller à : navigation, rechercher
Mosquée du Chah
Image illustrative de l'article Mosquée du Chah
Présentation
Nom local ﻣﺴﺠﺪ ﺷﺎﻩ
(Masjed-e Shāh)
Culte Islam
Type Mosquée
Début de la construction 1612
Fin des travaux 1630
Style dominant Safavide
Protection Patrimoine mondial
(1988, Place Naghsh-e Jahan)
Géographie
Pays Drapeau de l'Iran Iran
Région Province d'Isfahan
Commune Isfahan
Coordonnées 32° 39′ 16″ N 51° 40′ 39″ E / 32.654444, 51.6775 ()32° 39′ 16″ Nord 51° 40′ 39″ Est / 32.654444, 51.6775 ()  

Géolocalisation sur la carte : Iran

(Voir situation sur carte : Iran)
Mosquée du Chah
La mosquée du Chah vue depuis le balcon du Palais Ali Qapu.

La mosquée du Chah (en persan : ﻣﺴﺠﺪ ﺷﺎﻩ, Masjed-e Shāh) est un édifice religieux situé à Ispahan, construite pour le souverain safavide Chah Abbas Ier entre 1612 et 1630. Ses architectes principaux sont Muhibb al-Din al-Kula et Ustad ali Akbar Isfahani. Le bâtiment est également nommé Mosquée de l'Imam, en référence à Rouhollah Khomeini.

Plan[modifier | modifier le code]

Mosquée du Chah vue par Jean Chardin au cours de son voyage en Perse entre 1673 et 1677.

La mosquée du Chah est bâtie sur le plan type iranien, à quatre iwans autour d'une cour, dont le principal mène à une salle sous coupole servant de salle de prière. À la verticale du centre de la grande coupole se trouve au sol, une dalle noire. Si vous vous trouvez sur cette dalle, tout ce que vous dites est répété sept fois (vous entendez très nettement sept fois l'écho).[réf. nécessaire] À côté de la grand salle à coupole se trouvent plusieurs petites salles sous coupoles dites « salles de prière d'hiver ». Deux madrasas à cour et deux iwan se trouvent sur les côtés. On note une grande symétrie.

Le portail de la mosquée, comme dans toute mosquée iranienne est un pishtak, c’est-à-dire un grand arc en saillie. Il est assez profond, entouré de deux minarets, comme l'iwan principal de la cour. Afin de s'intégrer dans le programme urbanistique de Chah Abbas, il est aligné sur le maydān (la Place Naghsh-e Jahan ou place de l'imam Khomeiny), l'immense place construite à la même époque qui est aussi entourée sur ses 3 autres côtés par le palais d'Ali Qapu, la mosquée du Sheikh Lutfallah et l'entrée du bazar. Cet alignement du portail sur l'axe de la place, alors que le reste de la mosquée est dirigée vers la Mecque induit un non alignement de perspective entre le portail et le bâtiment, caractéristique de cet édifice.

Décor[modifier | modifier le code]

Le décor de la mosquée est réalisé en céramique, selon différentes techniques : la mosaïque de céramique, reprise de la période timuride, la cuerda seca, le haft-rang... On note souvent que le décor est plutôt négligé sur les parties peu visibles, mais très fin sur le dôme ou les façades d'iwans. La couleur dominante est le bleu, mais des couleurs comme le jaune et le vert sont assez caractéristiques de l'époque.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :