Moscou express

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Moscou Express est un train international qui relie la gare de l'Est à Paris à la gare de Biélorussie à Moscou. Ce train dessert également les gares de Strasbourg, Berlin, Varsovie et Minsk, effectuant un trajet de près de 3200km.

Une liaison ferroviaire directe entre Paris et Moscou existait dès la fin du XIXe siècle. Dans les années 1960, c'était le train Est-Ouest-Express, composé de voitures-lits soviétiques, qui assurait ce service, en passant par la Belgique au départ de la gare du Nord. Ce train a circulé jusqu'au 29 Mai 1994, date à laquelle il fut supprimé.

Une nouvelle liaison directe est relancée en 2007 avec une voiture-lit rattachée à d'autres trains. Mais ce système allonge le temps de parcours qui est de près de 50h.

Devant le succès rencontré par le Riviera Express qui relie Nice à Moscou, un protocole a été signé le 21 septembre 2010 entre la SNCF et les RZD (Chemins de fer russes) pour développer la liaison Paris - Moscou en améliorant sa fréquence (départs quasi-quotidiens), sa vitesse (réduction de parcours de 51h00 à 39h00), sa fréquentation (desserte de Francfort en complément de Paris), ainsi que le service à bord (introduction de voitures-lits de grand luxe, avec mini-suites offrant salon, mini-bar, télévision, cabine de douche et toilettes privées, en complément des voitures-lits classiques universelles à cabines d'un, deux ou trois lits, et d'une voiture-restaurant sur tout le trajet).

  • Jusqu'au 10 décembre 2011, composé d'une à deux voitures-lits modernes des Chemins de fer russes (RZD), accrochées au rapide de nuit CNL Persée Paris-Berlin, puis à un convoi russe Berlin-Moscou, il proposait des cabines classiques universelles de première classe à un ou deux lits ainsi que de seconde classe, à trois lits, toutes climatisées. Le « MOSCOU-EXPRESS » circulait au départ de la gare de l'Est via Metz, Sarrebruck, Hanovre, Berlin, Magdebourg, Varsovie et Minsk. Un arrêt prolongé à Berlin permettait de déjeuner en ville et de visiter, en laissant ses bagages dans la cabine. Ce train ne prenait alors de voyageurs qu'à destination de la Biélorussie et de la Russie. La restauration était assurée, soit en cabine par le « conducteur » des wagons-lits, proposant vodka, caviar, bière, friandises, soit ou au wagon-restaurant (allemand jusqu'à Berlin, russe à partir de Brest-Litovsk).
  • Depuis le 11 décembre 2011, c'est un train entier russe, composé de voitures-lits (classiques universelles et de grand luxe) et voiture-restaurant récentes, (bénéficiant d'un personnel de bord bilingue spécialement formé), qui assure le nouveau Trans-Européen Moscou express, en attendant la livraison d'un matériel ultra-moderne par Siemens dans les mois qui viennent. La tête de ligne est maintenue à la Gare de l'Est avec un trajet via Metz, Francfort, Berlin, Varsovie et Minsk. Le gain de temps est d'une dizaine d'heures par rapport au service ancien mais la grande nouveauté réside dans le passage de deux nuits de voyage à une seule, avec un départ le matin pour une arrivée le lendemain soir, ainsi que dans une fréquence accrue des circulations toute l'année (de cinq départs par semaine, réduite à trois de novembre à avril).
  • Le 9 avril 2013 est inaugurée la desserte de la gare de Strasbourg.

Les billets de Paris à Moscou peuvent être obtenus auprès de la SNCF


Articles connexes[modifier | modifier le code]