Mosaïque romaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mosaïque romaine du Ie siècle av. J.-C., Museo Nazionale Archologico, Naples.

La mosaique est l'art romain par excellence car ni la Grèce classique ni les Grecs d'Alexandrie n'avaient su lui donner la richesse du répertoire iconographique qu'elle aura sous l'Empire romain et encore moins la répandre dans tout le bassin méditerranéen comme le fera Rome. Grâce à l'activité de ses ateliers itinérants, toutes les provinces situées autour du mare nostrum, ont connu dès les débuts de l'expansion romaine cet art qui a trouvé un terrain d'élection dans les pays où la lumière est reine. L'exposition, organisée par l'Union Latine et le musée archéologique de Madrid, a mis l'accent sur l'art de la mosaïque tel qu'il est illustré dans les pays du bassin méditerranéen.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mosaïque, trésor de la latinité : des origines à nos jours, sous la dir. de Henri Lavagne, Élisabeth de Balanda, Armando Uribe Echeverría, [Paris], Ars latina, 2000, 627 p., ill. (ISBN ISBN 2-910260-07-0[à vérifier : isbn invalide])
  • Umberto Pappalardo et Rosaria Ciardello, Mosaïques grecques et romaines, Paris, Citadelles & Mazenod,‎ 2010, 320 p. (ISBN 9782850883262)
  • (en) Katherine M. D. Dunbabin, Mosaics of the Greek and Roman World, Cambridge University Press,‎ 2001 (ISBN 9780521002301)

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]