Mortal Kombat (jeu vidéo, 2011)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mortal Kombat (homonymie).
Mortal Kombat
image

Éditeur Warner Bros. Interactive Entertainment
Développeur NetherRealm Studios (anciennement Midway Games Chicago)
Distributeur Time Warner
Concepteur Ed Boon

Début du projet Début 2009[1]
Date de sortie Icons-flag-us.png 19 avril 2011
Icons-flag-eu.png 21 avril 2011

Genre Combat
Mode de jeu Un joueur, multijoueur
Plate-forme
Console(s)
Console(s) portable(s)
Média B-RD (PlayStation 3)
DVD (Xbox 360)
Carte PS Vita (PS Vita)
Contrôle Joystick + 6 boutons, Manette

Évaluation ESRB : M ; PEGI : 18
Moteur Unreal Engine 3

Mortal Kombat (nommé aussi Mortal Kombat 9 ou MK9) est un jeu vidéo de combat 2D développé par NetherRealm Studios, le studio de développement anciennement connu sous le nom de Midway Games Chicago. Le moteur de jeu est une version mise à jour de l'Unreal Engine 3. Le jeu est sorti le 19 avril 2011 sur PS3 et Xbox 360 puis sur PlayStation Vita le 3 mai 2012 en France (1er mai en Amérique du Nord).

Premier opus de la série Mortal Kombat à être développé depuis le rachat de la licence par la Warner Bros., Mortal Kombat reprend le système de combat 2D de ses premières heures tout en proposant des graphismes 3D haute définition. C'est aussi le premier opus à proposer l'utilisation de deux personnages en coopération.

Antériorité[modifier | modifier le code]

En août 1992 sort en salle d'arcade un jeu vidéo de combat nommé Mortal Kombat. Première chose remarquable à cette époque : le jeu utilise de vraies séquences filmées d'acteurs pour le design des personnages, rompant directement avec les graphismes habituels d'un jeu vidéo. Ceci apportant plus de réalisme, Midway, l'entreprise américaine de développement, ne s'arrêta pas là en apportant une ambiance trash et sanguinaire à leur soft. Le succès fut au rendez-vous et il en résultat plusieurs suites, Mortal Kombat II, Mortal Kombat 3 et ses opus améliorés[2].

Trame[modifier | modifier le code]

Un retour dans le passé[modifier | modifier le code]

Armageddon est proche (cf. Mortal Kombat: Armageddon) et tous les guerriers de la Terre sont morts. Raiden, Dieu du Tonnerre et protecteur de EarthRealm (la Terre), est sur le point d'être tué par Shao Kahn, l'empereur machiavélique et sans pitié de l'Outremonde. Par l'intermédiaire d'une incantation religieuse, il s'envoie à lui-même un message dans le passé à l'époque du tournoi Mortal Kombat sur EarthRealm organisé par le maléfique sorcier Shang Tsung (cf. Mortal Kombat). L'indice laissé par le Raiden du futur aura pour conséquence de changer les évènements passés.

Le jeu retrace donc les évènements des trois premiers jeux :

  • MK 1 : Shang Tsung organise le tournoi décisif sur le royaume de la Terre, finalement remporté par Liu Kang.
  • MK 2 : Le tournoi a lieu sur l'Outre-Monde, l'univers parallèle où règne Shao Kahn. Liu Kang remporte à nouveau le combat final.
  • MK 3 : Shao Kahn envahit le royaume Terre. Raiden finit par comprendre son propre message : il devait laisser Shao Kahn envahir la Terre pour que les Dieux anciens se décident à intervenir et lui donner la force de le vaincre.

Personnages[modifier | modifier le code]

La listes des personnages jouables comprend neuf personnages du premier opus, les huit apparus dans Mortal Kombat II et les huit apparus dans Mortal Kombat 3. Quan Chi apparait dans cet opus en tant que personnage déblocable ainsi qu'un tout nouveau personnage, Cyber Sub-Zero. Enfin le jeu comporte trois personnages non-jouables : Goro et Kintaro, les sous-boss, et Shao Kahn, le boss final. Il y a donc au total 30 personnages. Kratos est ajouté au casting du jeu dans la version PS3.
Il est possible aussi d'apercevoir d'autres personnages en action issus d'opus plus récents et qui ne sont pas jouables tels que Kenshi, Kira, Li Mei, Daegon, Reiko, Rain, Tanya, Frost, Havik, Motaro (dans le mode histoire) et Shinnok. D'autres personnages ont été disponibles en contenus téléchargeables (voir les contenus téléchargeables).

Nom du Kombattant Première apparition
Johnny Cage Mortal Kombat
Kano Mortal Kombat
Liu Kang Mortal Kombat
Raiden Mortal Kombat
Reptile Mortal Kombat
Scorpion Mortal Kombat
Shang Tsung Mortal Kombat
Sonya Blade Mortal Kombat
Sub Zero Mortal Kombat
Goro Mortal Kombat
Nom du Kombattant Première apparition
Baraka Mortal Kombat II
Jade Mortal Kombat II
Jax Mortal Kombat II
Kitana Mortal Kombat II
Kung Lao Mortal Kombat II
Mileena Mortal Kombat II
Noob Saibot Mortal Kombat II
Kintaro Mortal Kombat II
Shao Kahn Mortal Kombat II
Smoke Mortal Kombat II
Nom du Kombattant Première apparition
Cyrax (VF : Marc Wilhelm) Mortal Kombat 3
Ermac Ultimate MK 3
Kabal Mortal Kombat 3
Kurtis Stryker Mortal Kombat 3
Nightwolf Mortal Kombat 3
Sektor Mortal Kombat 3
Sheeva Mortal Kombat 3
Sindel Mortal Kombat 3
Quan Chi Mortal Kombat 4
Cyber Sub-Zero Dérivé de Sub Zero
Kratos God of War

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Généralités de combat[modifier | modifier le code]

Le jeu adopte un gameplay (système de jeu) en deux dimensions, c'est-à-dire que le joueur ne peut que se déplacer de gauche à droite dans un espace horizontal restreint, tout en apportant des graphismes haute définition en trois dimensions pour les personnages et les décors. Le système de contrôle à cinq boutons n'a pas changé : deux boutons pour les poings, deux boutons pour les pieds et, autre particularité par rapport aux autres jeux vidéo de combat, un bouton pour la garde. Tout ce système est agrémenté de nouveaux mouvements et de nouvelles fonctionnalités tel que l'attaque X-Ray.

Attaques spéciales[modifier | modifier le code]

L'attaque X-Ray

L'attaque X-Ray (littéralement rayon X) est un nouveau système introduit dans Mortal Kombat version 2011. Pour cela, il faut au préalable que soit remplie une jauge au maximum. Cette attaque spéciale est une séquence cinématique de plusieurs secondes qui se déclenche grâce à une combinaison de boutons. Le nom de cette attaque fait allusion aux rayons X, rayons qui permettent de photographier les os en médecine. En effet, il s'agit de scènes révélant l'effet des coups sur le squelette des victimes de cette attaque (fracture etc). Cette attaque varie selon les personnages.

Les Fatalities

Une Fatality est une des innovations apparues dès le premier opus en 1992 par rapport aux jeux de combat concurrents de cette période et qui fait partie intégrante du système de combat de la série Mortal Kombat. C'est en quelque sorte un coup de grâce, une mise à mort sanglante qui diffère d'un personnage à un autre. Il en existe deux par personnage.
À la fin du combat, le personnage vaincu est comme sonné, debout et proche de tomber raide mort. C'est alors qu'un ordre est donné au vainqueur par ces mots « Finish Him » ou « Finish Her » (littéralement « Achevez-le/la ! »). Le joueur gagnant peut alors, en effectuant une combinaison de boutons, créer une Fatality.

Il existe aussi des Fatalities de stage, c'est-à-dire qu'au lieu d'être propre à un personnage, elle est spécifique à l'arène (ou stage). Par exemple dans l'arène La fosse représentant un pont qui surplombe une fosse remplie de piques : si le joueur vainqueur effectue la manipulation adéquate, il fera tomber son adversaire, avec pour conséquence de déclencher une mini-scène de mise à mort violente.

Dérivé de la Fatality, les Babalities font leur retour dans cet opus. C'est le même principe sauf que le joueur vaincu, au lieu d'être mis à mort, est transformé en bébé.

Autres modes[modifier | modifier le code]

Cet opus compte un mode de jeu où le joueur enchaîne différents mini-jeux dans la Tour des défis, allant du combat sous conditions, des tests (Test your might (lit. Teste ta force), où il faut doser la force d'un coup, ou Test your luck (lit. Teste ta chance), qui choisit un adversaire et des conditions de combat au hasard).

Il marque aussi le retour de la Krypte, qui permet de débloquer des costumes alternatifs comme des croquis ou des représentations schématiques des différents mouvements.

Développement[modifier | modifier le code]

Historique du développement

Dans une interview de novembre 2008, Ed Boon indiquait réfléchir à une possible suite de Mortal Kombat vs DC Universe[3]. C'est en janvier 2009 qu'Ed Boon en parle pour la première fois, peu après la sortie du crossover confrontant l'univers des héros comics américains aux combattants de MK, il affirme être déjà au travail[1].

Le 18 juin 2009, Ed Boon a confirmé sur son compte Twitter que l'équipe de développement enregistrait les captures de mouvements pour le jeu. Il a déclaré qu'ils allaient revenir aux origines sanglantes, que le jeu se passera de super-héros et qu'ils visaient un public « mature »[4], contrairement aux moins de 18 ans atteint par le jeu antécédent. Il a même précisé qu'il pense peut-être « aller trop loin »[5] et s'est montré préoccupé par le passage à l'évaluation « +18 »[6],[7].
Le nom de code du développement du jeu est « Attack of The Dogs » ("l'attaque des chiens" en français)[8]. Ed Boon ayant comme avatar sur Twitter, un pitbull.

Il a dit que le jeu en ligne pour Mortal Kombat 9 serait une priorité[9], et en janvier 2010 une capture d'écran d'identification personnelle du compte PSN d'Ed Boon a été publié, ce qui laisse penser que les tests en ligne de Mortal Kombat 9 étaient en cours[10].

WB Games officialise le retour de Mortal Kombat le 10 juin 2010 en précisant que la sortie du jeu serait courant 2011. Le jeu comprendra un mode histoire "profond" ainsi que la possibilité de pouvoir se battre en équipe ou encore de pouvoir coopérer dans un mode arcade habituellement réservé à un joueur[11]. Puis lors de la conférence de Sony à l'E3 2010, Mortal Kombat est annoncé compatible avec la technologie 3D[12].

Promotion et éditions[modifier | modifier le code]

Promotion[modifier | modifier le code]

Le 28 septembre 2010, afin d'assurer la promotion du jeu, la Warner Bros. Games ouvre un site officiel en anglais où l'on peut découvrir des petites biographies des personnages tel Scorpion, Sub-Zero, Mileena, Lui Kang, Shao Kahn et Raiden. Autre média utilisé : le site communautaire Twitter. Ed boon laisse lui-même des informations sur sa page personnelle (sous le pseudonyme noobde). Le 10 janvier 2011, de manière assez directe, il y demande aux fans leur ordre de préférence parmi ces six choix ; Rain, Shinnok, Kenshi, Robot Smoke, Tanya ou un personnage totalement nouveau, pour un éventuel contenu téléchargeable[13].

En plus des bandes-annonces de lancement, il apparaît des biographies sur des environnements propres à Mortal Kombat :

  • Le 4 octobre 2010 sous le nom de Environment Bio #01 - The Pit[14] ;
  • Le 12 novembre 2010 sous le nom de Environment Bio #02 - The Living Forest[15] ;
  • Le 19 janvier 2011 sous le nom de Environment Bio #03 - The Dead Pool[16] ;
  • Le 11 mars 2011 sous le nom de Environment Bio #04 - Kahn's Coliseum[17].

Mais aussi des biographies sur des personnages, toujours sous forme de vidéo : le 19 octobre pour Scorpion, le 12 novembre 2010 pour Sub-Zero, le 13 janvier 2011 pour Mileena, le 10 février 2011 pour Liu Kang, le 10 mars pour Raiden et le 7 avril 2011 pour Shang Tsung.

Le déroulement promotionnel ne s'est pas passé comme prévu pour le studio NetherRealm. Les informations sont diffusées au compte-goutte afin d'attiser un intérêt pour leur titre, que ce soit sur les sites communautaires (Twitter, Facebook) ou les sites/revues professionnels à qui, en général, on demande une mise sous embargo avant divulgation. Le 7 décembre 2010, profitant d'une mise à jour du site officiel, des internautes ont eu accès à des pistes audio divulgant plusieurs informations inconnues[18]. Le 9 février 2011, d'autres informations sont révélées par un internaute qui était déjà l'auteur de fuites, vérifiées par la suite, sur Marvel vs. Capcom 3, un autre jeu de combat[19].

Toujours à des fins promotionnelles, les développeurs mettent à disposition le 8 mars 2011 une version de démonstration du jeu sur le PlayStation Plus, le service en ligne de la PlayStation 3 payant par abonnement. C'est à partir du 15 mars que la démo devient disponible sur le PlayStation Store (sans abonnement cette foi-ci). Cette démo jouable permet au joueur de se familiariser avec quatre personnages dans une des deux arènes symboliques proposées par les développeurs[20].

Publicité plutôt inhabituelle, la Warner Interactive décide d'inviter des participants triés sur le volet à un évènement sur le jeu vidéo Mortal Kombat. Ainsi un administrateur d'un forum de fan sur MK9 a reçu une invitation énigmatique à propos d'un Mortal Kombat Club. L'évènement se tenait secret dans une usine désaffectée. Goodies, tournoi et mise en scène était au rendez-vous pour un petit comité de fans[21].

Éditions[modifier | modifier le code]

Le jeu propose un personnage bonus exclusif pour la version PS3 et PlayStation Vita : Kratos de la série God of War. Ce bonus est confirmé le 12 décembre 2010 aux Video Games Awards dans une courte bande-annonce.

Deux éditions spéciales sont proposées à la distribution, en plus de l'édition classique :

  • L'édition « Kollector » comprenant le jeu, un artbook, des figurines de Scorpion et Sub-Zero (sous forme de serre-livre) ainsi que des coupons pour télécharger des costumes alternatifs dit « Klassiques ».
  • L'édition « Ultimate » comprenant le jeu, un stick arcade aux couleurs du jeu et des contenus téléchargeables[22].
  • Mortal Kombat: Komplete Edition est une version sortie en 2012 et qui inclus sur le disque la totalité des contenus téléchargeables du jeu.

L'édition « Kollector » européenne est légèrement différente de la version américaine. Elle comprend le jeu, une figurine où Scorpion violente Sub Zero, un steelbook, un artbook, un costume classique pour Ermac et un costume pour avatar.

Contenus téléchargeables[modifier | modifier le code]

Les premiers contenus sont des costumes (associés à des fataliters) dit classiques. Ils sont disponibles gratuitement pour toute pré-commande sur l'un des sites commerciaux en accord avec l'éditeur du jeu. Chaque site proposant qu'un seul type de costume. Les éditions spéciales contiennent aussi un code d'activation pour obtenir un costume alternatif. Le 22 juin 2011, un pack de six costumes classiques est proposé pour 5 euros sur les plates-formes de téléchargement.

Quatre personnages sont sortis en tant que DLCs : Kenshi, Skarlet (Lady in Red) (qui est disponible dans un pack qui contient aussi les Klassic Kostumes de Cyrax et Sektor) et Rain. Le quatrième personnage n'est autre que le célèbre Freddy Krueger de la série Les Griffes de la nuit (dont l'apparence est celle qu'il a dans le film Freddy : Les Griffes de la nuit dans lequel il est incarné par l'acteur Jackie Earle Haley).

Accueil[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues

Presse papier
Média Note
Jeuxvideo.fr 8/10[23]
Presse numérique
Média Note
1UP.com (US) A -[24]
Gamekult (FR) 7/10[25]
IGN (US) 8/10[26]
Jeuxvideo.com (FR) 17/20[27]
Agrégateurs de notes
Média Note
GameRankings 86,09%[28]
Metacritic 84 / 100[29]
MobyGames 86 / 100 (Xbox 360)[30]

Critiques[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Le jeu a reçu de bonnes critiques de la part de la presse spécialisée. Il a été perçu comme un retour aux sources très correct. Néanmoins, les doublages français du mode Histoire ont été rudement critiqués par bon nombre de testeurs professionnels et amateurs.

Portage PS Vita[modifier | modifier le code]

Un portage sur la PlayStation Vita (semblable a la version PS3) est disponible depuis le 3 mai 2012 en Europe et le 1er mai au Québec (et dans toute l'Amérique du Nord). Il comprend comme nouveautés des fatality à faire avec l'écran tactile et des défis avec l'écran tactile.

Ventes[modifier | modifier le code]

Le jeu a atteint les 3 millions d'exemplaires vendus, un record de vente pour la série. Il aurait ainsi remboursé à la Warner le rachat des studios Midway de Chicago et Seattle après la faillite de l'éditeur en février 2009[31],[32].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Mortal Kombat Ships 1.8 Million, MK9 In Development », Giant Bomb,‎ 26 janvier 2009
  2. Mimic, « La saga Mortal Kombat : presque 20 ans de Gore ! », sur Gameblog.fr,‎ 22 avril 2011
  3. (en) « Interview: Ed Boon on The Ups and Downs of the Mortal Kombat Franchise », sur GameDaily,‎ 17 novembre 2008
  4. « Mortal Kombat 9 sera violent (18+) », sur play3-live,‎ 21 juin 2009
  5. Hung Nguyen, « Mortal Kombat 9 sera sauvage », sur JeuxActu.com,‎ 22 juin 2009
  6. « Le prochain Mortal Kombat sera violent », sur Jeuxvideo.com,‎ 22 juin 2009
  7. Gael B., « Mortal Kombat 9 : Ed Boon nous en dit un peu plus », sur GNT,‎ 4 mai 2010
  8. Gael B., « Mortal Kombat 9 : quelques détails », sur GNT,‎ 9 mars 2010
  9. (en) Kat Bailey, « Next Mortal Kombat Will Prioritize Online Play », sur 1UP.com,‎ 8 octobre 2009
  10. (en) « Ed Boon spotted playing MK9 Online!! »,‎ 9 janvier 2010
  11. « Un nouveau Mortal Kombat confirmé pour 2011 », sur Jeuxvideo.com,‎ 10 juin 2010
  12. (en) Stephen Johnson, « Sony Announces 3D Titles », G4TV,‎ 15 juin 2010
  13. « Les résultats du sondage DLC »,‎ 22 janvier 2011
  14. [vidéo] Environment Bio #01 - The Pit sur YouTube
  15. [vidéo] Environment Bio #02 - The Living Forest sur YouTube
  16. [vidéo] Environment Bio #03 - The Dead Pool sur YouTube
  17. [vidéo] Environment Bio #04 - Kahn's Coliseum sur YouTube
  18. (en) « Website Reveals Possible Mortal Kombat (2011) Details », sur Trmk.org,‎ 7 décembre 2010
  19. « Mortal Kombat 9 : rumeurs et fuites », sur Basgrospoing.fr,‎ 9 février 2011
  20. « Une démo jouable en approche pour Mortal Kombat », sur Jeuxvideo.fr,‎ 3 mars 2011
  21. « Le tournoi du Mortal Kombat Club », sur mortal-kombat-9.over-blog.com,‎ 8 avril 2011
  22. boulapoire, « Mortal Kombat : date et kollectors », sur Gamekult,‎ 14 décembre 2010
  23. Virgile, « Test Mortal Kombat », sur Jeuxvideo.fr,‎ 22 avril 2011
  24. (en) Neidel Crisan, « Mortal Kombat Review (PS3, XBOX 360) », sur 1up,‎ 19 avril 2011
  25. Tubick, « Test Mortal Kombat », sur Gamekult,‎ 22 avril 2011
  26. (en) Ryan Clements, « Mortal Kombat Review », sur IGN,‎ 19 avril 2011
  27. Dharn, « Test Mortal Kombat », sur Jeuxvideo.com,‎ 22 avril 2011
  28. (en) « GameRankings » (consulté le 19 avril 2013)
  29. (en) « Metacritic » (consulté le 19 avril 2013)
  30. (en) « MobyGames » (consulté le 19 avril 2013)
  31. « Ventes records pour Mortal Kombat », sur Jeuxvideo.com,‎ 15 août 2011
  32. « Mortal Kombat 9 proche des 3 millions de ventes », sur Basgrospoing.fr,‎ 17 août 2011

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]