Mortadel et Filémon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Mortadelo y Filemón)
Aller à : navigation, rechercher
Mortadel et Filemon
Série
Mortadelo et Filemón sur une falla
Mortadelo et Filemón sur une falla

Dessin Francisco Ibáñez
Genre(s) Humour

Personnages principaux Mortadel, Filémon, Super, Professeur Bacterio, Ofélia
Lieu de l’action Espagne
Époque de l’action contemporaine

Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Langue originale Espagnol
Titre original Mortadelo y Filemón
Autres titres Mort et Phil
Futt et Fil
Éditeur Bruguera (Espagne)
Aventure & Voyage (France)
Première publication 1958
Nb. d’albums 184

Mortadel et Filémon (également connus sous les noms de Mort & Phil ou Futt & Fil ; Mortadelo y Filemón dans la version originale en espagnol) est une série de bandes dessinées réalisée par l'auteur espagnol Francisco Ibáñez. Mortadel & Filémon a été prépublié pour la première fois en 1958 dans l'hebdomadaire pour enfant Pulgarcito.

La série relate les aventures trépidantes de deux agents de l'organisation secrète T.I.A. (Técnicos de Investigación Aeroterráquea ou Techniciens d'enquête aéroterrestre (sic)). La bande dessinée a plus tard été adaptée en série d'animation à partir de 1994.

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

  • Mortadel : Grand, mince avec un grand nez; il obéit aux ordres de Filémon malgré sa totale incompétence et sa fâcheuse manie à déclencher les ennuis. Il est toujours déguisé et ses déguisements peuvent le transformer totalement à l'étonnement de tous. Il peut passer d'un déguisement d'éléphant à un autre de souris mais son visage reste toujours le même ; ses déguisements peuvent être humains, animaliers, historiques, un objet, un véhicule… Il est complètement chauve « grâce » à une invention du professeur Bacterio pour « remédier » à la calvitie, il porte en outre des lunettes et une redingote noire. À l'origine, il avait à son bras un parapluie noir et un chapeau brillant d'où il sortait ses déguisements. Par exemple, dans l'album El disfraz, cosa falar, Mortadel affronte un délinquant maître du travestissement dans un duel de déguisement : Mortadel enfile successivement des déguisements de Moustique, Tarentule, Chauve-souris, Rat, Chien, Lion, Elephant, Char, Bombe H, Séisme, Saturne: Dieu du temps, Diane, Mars, Neptune, Magicien, Éole, Cassius Clay. Le dernier déguisement de Mortadel dans cet ouvrage est le plus grand de sa garde-robe: l’Univers.
  • Filémon : Le chef de Mortadel, est plus petit, n'a que deux cheveux sur la tête, et porte une chemise blanche et un pantalon rouge bien que dans les premières années, il était vêtu comme Sherlock Holmes et fumait la pipe. C'est généralement lui qui prend les coups quand ça tourne mal (c'est-à-dire presque toujours), souvent à cause de Mortadel qu'il poursuit alors que ce dernier se déguise pour lui échapper : il est plus compétent que Mortadel – dont il subit généralement les gaffes. Filémon se déguise parfois comme Mortadel et avoue dans les séries animées « qu'il le traite mal mais qu'au fond il le considère comme un ami ».
  • Monsieur L. (Super, ou Superintendent Vicente) / Le super-intendant de la T.I.A., qui leur confie les missions. Il est doté d'une épaisse moustache et porte un complet bleu. De tous les personnages habituels, il est le plus haut placé hiérarchiquement, même s’il lui arrive d'aller voir ses supérieurs. Il considère Mortadel et Filémon comme ses plus mauvais agents et doit souvent faire face aux catastrophes engendrées par les deux protagonistes.
  • Professeur Bacterium (Bacterio) : Le cas typique du savant fou. Il imagine les inventions les plus improbables et le résultat est bien souvent l'inverse de celui attendu (voir par exemple la calvitie de Mortadel));dans la plupart des cas, ses inventions marchent mais il y a toujours un imprévu qui gâche les tentatives de Mortadel et de Filémon afin de s'en servir. Il porte une grande barbe noire que les agents, Super ou Ofelia tirent avec rage lorsque ses inventions donnent de mauvais résultats.
  • Ophélia (Ofelia) : La secrétaire, une grosse blonde bien en chair qui lui pose souvent des problèmes, coquette et trop maquillée, frisée grâce à des bigoudis, dotée d'une forte poitrine et secrètement amoureuse de Mortadel, bien qu'elle drague parfois Filémon. Elle est fréquemment rabaissée et insultée par ces deux agents et elle leur répond avec violence. Elle est également parfois en conflit avec Vicente ou Bacterio.
  • Irma : Une autre secrétaire qui apparaît moins souvent qu’Ofelia. Elle est splendide et tant Mortadel que Filémon sont fous d'elle, provoquant des situations cocasses avec Ophélia. Elle est apparue plutôt récemment dans la série (1994).

Opposants notables[modifier | modifier le code]

  • Fafa le fascinateur (Magín el Mago en espagnol) : dans l'aventure du même nom, Fafa est un voleur doué pour l'hypnotisme[1].
  • Señor Todoquisque (Monsieur Toulemonde): Dans l'aventure du même nom, il est capable de prendre l'apparence d'une personne en un laps de temps très court. Le seul moyen de l'identifier est qu'il possède une verrue sur la fesse gauche[2].
  • Chapeau el esmirriau : Petit bandit à l'apparence frêle mais portant un chapeau truffé de gadgets allant de simples mains articulées à un tigre en passant par des pales d'hélicoptère, un canon… Le chapeau est lui-même dangereux lorsque le bandit ne le porte pas. Il semble que ce personnage soit inspiré de l’Inspecteur Gadget[3].

Albums[modifier | modifier le code]

Les albums de Mortadel et Filémon sont apparus chez plusieurs éditeurs en Espagne. Les éditions Editorial Bruguera ont diffusés la collection Ases del humor. Il s'agit de l'édition originale des premières aventures du duo. Parues au format de 46 pages à partir de 1970, leur numérotation est différente de la collection Olé. Cette dernière publie, quant à elle, des histoires de 44 à 48 pages par album et des petites histoires pour compléter les 60 pages de l'album.

En France, Mortadel et Filémon a d'abord été publié en petit format chez Mon journal au sein de différentes revues dont Akim Color, Lancelot, Ivanhoé où les Jeux de Mon journal. Par la suite, l'éditeur publia huit albums de type franco-belge :

  • 1970 : L’atomique insecticide
  • 1972 : La bande des vise-en- biais
  • 1972 : Quel safari !
  • 1972 : Olé Torero
  • 1973 : Le Roi de la Mafia
  • 1973 : Fafa le fascinateur
  • 1974 : Les Jeux Olympiques
  • 1974 : L’échangeouillette infernale

Plus tard, chez Arédit/Artima, six albums paraissent sous le nom de Futt et Fil :

  • 1984 : Dix Petites Clés
  • 1984 : Doucement les bosses
  • 1985 : Les Jeux Olympiques de Los Angeles
  • 1985 : Cherchez l’horreur
  • 1986 : Le salaire de la fleur
  • 1986 : Les colliers de l’arène

Médias[modifier | modifier le code]

Adaptations[modifier | modifier le code]

Entre 1965 et 1970, une série de courts-métrages animés tirés de la franchise sont réalisés et produits par Estudios Vara[4]. Bien les réalisateurs aient eu l'intention de créer une série télévisée, ils ont eu la possibilité de faire un grand nombre d'épisodes[pas clair][5]. Une série d'animation du même nom (renommée en français Mort & Phil) est réalisée en 1994, et diffusée sur les chaînes télévisées espagnoles BRB Internacional et Antena 3 ; la série comprend 26 épisodes de 30 minutes[6]. En France, cette série d'animation est diffusée sur Cartoon Network à la fin des années 1990 et au début des années 2000. Hormis les courts-métrages et séries d'animations, la franchise a également été adapté en film[7]. Mortadelo y Filemón a également été adapté en série musicale intitulée Mortadelo y Filemón, the miusical[8].

En plus des adaptations télévisées, la franchise fait également l'objet d'une adaptation en jeu vidéo pour plateforme 8 bits : Mortadelo y Filemón (1988)[9] et Mortadelo y Filemón II: Safari callejero (1990)[10]. Il existe de nombreux jeux vidéo commercialisés sur PC comme Mortadelo y Filemón: Una aventura de cine[11], Mortadelo y Filemón: El Sulfato Atómico[12], Mortadelo y Filemón: La Máquina Meteoroloca[13], Mortadelo y Filemón: Dos Vaqueros Chapuceros[14], Mortadelo y Filemón: Terror, Espanto y Pavor[15], Mortadelo y Filemón: La Banda de Corvino (formada por Balones y Patadones y Mamelucos a la romana)[16] et Mortadelo y Filemón: La Sexta Secta (Operación Moscú et El escarabajo de Cleopatra)[17]. Ces aventures en jeu vidéo ont été réalisées par Alcachofa Soft, à l'exception de La Máquina Meteoroloca, qui ont été réalisées par VEGA.

Langues[modifier | modifier le code]

Francisco Ibáñez, photographié en 2006.

Les albums de Mortadel et Filémon se sont vendus à travers le monde sous de nombreux noms différents. Ils ont notamment reçu un excellent accueil en Allemagne, probablement parce qu'un album spécial y avait été consacré. Voici quelques noms de la paire d'agents secrets à l'étranger :

  • Anglais : Mort & Phil
  • Allemand : Clever & Smart (Flip & Flap)
  • Catalan : Mortadel•lo i Filemó
  • Danois : Flip og Flop
  • Espagnol : Mortadelo y Filemón
  • Finnois : Älli ja Tälli (used to be first Nopsa ja Näpsä)
  • Français : Mortadel et Filémon (Mort et Phil, Futt et Fil)
  • Grec moderne : Αντιρίξ και Συμφωνίξ
  • Hollandais : Paling en Ko
  • Italien : Mortadello e Polpetta
  • Norvégien : Flipp og Flopp (Earliest Pocket Editions), Clever & Smart
  • Polonais : Mortadelo i Filemon
  • Portugais : Mortadelo e Salaminho (Brésil), Mortadela e Salamão (Portugal)
  • Tchèque : Clever & Smart
  • Russe : Морт и Фил (Мортадело и Филемон)
  • Serbe et croate : Zriki Švargla i Šule Globus
  • Slovaque : Clever & Smart
  • Slovène : Mortadelc pa File
  • Suédois : Flink & Fummel
  • Turc : Dörtgöz ile Dazlak

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]