Mort ou vif (film, 1996)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Mort ou vif (Lupin III))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mort ou vif.

Mort ou vif

Titre original ルパン三世 Dead or Alive - Rupan Sansei : Dead or Alive
Réalisation Monkey Punch
Scénario Hiroshi Kashiwabara d'après Monkey Punch
Acteurs principaux
Sociétés de production Rupan III Production Committee
Pays d’origine Drapeau du Japon Japon
Genre Policier
Sortie 1996
Durée 100 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Mort ou vif (ルパン三世 Dead or Alive - Rupan Sansei: Dead or Alive) est un film d'animation japonais réalisé par Monkey Punch, sorti en 1996.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'Île dérivante, la nouvelle île au trésor visée par Lupin et sa bande, abriterait le trésor national du royaume du Zufu, aujourd'hui sous la coupe du régime dictatorial du général Kubikari. Ce dernier tient le pays d'une main de fer et cherche à mettre la sienne sur le trésor de l'Île dérivante. Une rumeur faisant état que la fille du défunt roi serait la clé pour parvenir jusqu'au trésor, Kubikari la garde recluse jusqu'à ce qu'elle vienne à accepter de collaborer avec lui. Lupin tente alors d'enlever la princesse, mais son plan échoue : la princesse a échangé son rôle avec une agente secrète répondant au joli nom d'Oleander (Ole pour les intimes). Une stratégie remarquable mise au point par le redoutable inspecteur Zenigata, qui vient de débarquer au Zufu…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voix originales japonaises[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

DVD[modifier | modifier le code]

Ce film a été édité en 2007 par Dybex dans un coffret avec Adieu, Nostradamus !.

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Il s'agit du sixième film sur Lupin III, sortit un an après son prédécesseur.
  • Ce film est le seul à avoir été supervisé par Monkey Punch, l'auteur du manga d'origine. Si l'on retrouve sa patte dans le déroulement de l'histoire, notamment le principe que Lupin et sa bande ne trouvent le vrai trésor qu'à la fin, ainsi que dans le chara-design du personnage, il a cependant surtout participé à la réalisation de l'ouverture et à la fin du film.
  • Ce film, tout comme Le Secret de Mamo, se distingue du reste de la production des films Lupin par sa violence et une plus grande fidélité au manga d'origine.

Notes et références[modifier | modifier le code]