Mort à l'arrivée (film, 1950)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mort à l'arrivée et DOA.

Mort à l'arrivée

Description de cette image, également commentée ci-après

Laurette Luez et Edmond O'Brien

Titre original D.O.A.
Réalisation Rudolph Maté
Scénario Russell Rouse
Clarence Greene
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Sortie 1950
Durée 83 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Mort à l'arrivée (D.O.A.) est un film noir américain réalisé par Rudolph Maté, sorti en 1950. Un homme enquête sur son propre assassinat.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un notaire, Frank, découvre qu'il a été empoisonné par un poison lent mais à l'effet inexorable. Il ne lui reste que vingt-quatre heures à vivre. Il va se battre jusqu'au bout pour tenter de découvrir qui a voulu le tuer et pourquoi, avant de se rendre au commissariat pour dénoncer son assassin.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Edmond O'Brien in DOA crop.jpg Edmond O'Brien : Frank Bigelow Pamela Britton in DOA 1.jpg Pamela Britton : Paula Gibson, la secrétaire de Frank
Luther Adler in DOA.jpg Luther Adler : Majak, le chef des gangsters Lynn Baggett in DOA.jpg Lynn Baggett : Mme Philips, la veuve d'Eugene Philips
William Ching in DOA.jpg William Ching : Halliday, le comptable de M. Philips Henry Hart in DOA.jpg Henry Hart : Stanley Philips, le frère d'Eugene Philips
Beverly Garland in DOA.jpg Beverly Garland : Miss Foster, la secrétaire de M. Philips Neville Brand in DOA cropped.jpg Neville Brand : Chester, l'homme de main de Majak
Laurette Luez in DOA 2.jpg Laurette Luez : Marla Rakubian, la maîtresse d'Eugene Philips Virginia Lee in DOA.jpg Virginia Lee : Jeannie

Commentaires[modifier | modifier le code]

Mort à l'arrivée (D.O.A.) est inspiré d'un film allemand réalisé en 1931 par Robert Siodmak : Der Mann der Seinen Mörder sucht. « L'idée qu'un personnage soit à la fois victime et détective, et d'autre part le fait qu'il soit assassiné pour des motifs qui ne le touchent que de loin , presque hasardeux, donnent au film un angle d'attaque original. »[1] Et, à partir d'un tel argument, Mort à l'arrivée « est un bon exemple de thriller qui souligne le cynisme, la folie, le chaos et la corruption de la société, donnant une vision très noire de l'Amérique de l'époque. »[1] La tonalité de la musique de Dimitri Tiomkin, teintée d'humour, ne parvient pas à tempérer une ambiance proprement cauchemardesque.

Deux remakes du film ont été faits, l'un en 1969 en Grande-Bretagne, Color Me Dead, et l'autre en 1988, sous le même titre Mort à l'arrivée, avec Dennis Quaid dans le rôle principal et Meg Ryan dans celui d'une étudiante.

D.O.A. est l'abréviation de dead on arrival, mort à l'arrivée déclarée lorsqu'une personne est morte à son arrivée à l'hôpital.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Alain Silver et Eilzabeth Ward : Encyclopédie du film noir, trad. française : Michèle Hechter, Éditions Rivages, Paris, 1987.

Liens externes[modifier | modifier le code]