Morpho rhetenor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Morpho rhetenor est une espèce de Lépidoptère de la famille des Nymphalidés et du genre Morpho et du sous-genre Cypritis.

Historique et dénomination[modifier | modifier le code]

Nom vernaculaire[modifier | modifier le code]

Morpho rhetenor se nomme Blue Morpho en anglais et Blauer Morpho en allemand[2],[3].

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Le nom complet est Morpho (Cypritis) rhetenor

Liste des Sous-espèces
Synonymie pour cette sous-espèce
Papilio andromachus Cramer, 1775
Megamede rhetenoris Hübner, [1819][4]
Megamede chalciope Hübner, [1819]
Morpho rhetenor eusebes Fruhstorfer, 1907[5]
Morpho ab. subcacica Le Moult, 1927
Morpho var. laothoe Talbot, 1927
Morpho var. rosenbergi Le Moult, 1931
Morpho var. paramacas Le Moult, 1931
Morpho ab. coerulesquamosa Le Moult, 1931
Morpho rhetenor tapajoz Le Moult, 1931
Morpho ab. monicae Tarel, 1932
Morpho (Cypritis) rhetenor tapajonus Le Moult & Réal, 1962
Morpho (Cypritis) f. integribasalis Le Moult & Réal, 1962
Morpho (Cypritis) f. sauteri Le Moult & Réal, 1962
  • Morpho rhetenor cacica Staudinger, 1876; présent en Équateur et au Pérou.
  • Morpho rhetenor columbianus Krüger, 1925; présent en Colombie et au Venezuela.
  • Morpho rhetenor equatenor Le Moult & Réal, 1962; présent en Colombie, en Équateur et au Pérou.
  • Morpho rhetenor helena Staudinger, 1890; présent au Pérou.
  • Morpho rhetenor subtusmurina Le Moult & Réal, 1962; présent en Bolivie et au Brésil[2].

Description[modifier | modifier le code]

Morpho rhetenor est un très grand papillon d'une envergure qui varie de 115 mm à 170 mm aux ailes antérieures à la face externe concave et au dessus des ailes bleu métallisé avec des reflets fluorescents[6],[3]. Le revers est marron dans la partie basale beige dans la partie distale avec une séparation festonnée et une ligne d'ocelles marron.

La femelle est plus grande que le mâle avec un dessus marron foncé[3].

Biologie[modifier | modifier le code]

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

La plante hôte de sa chenille est un légumineuse, Macrolobium bifolium[3].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Morpho rhetenor est présent au Venezuela, en Colombie, en Équateur, en Bolivie, au Pérou, au Brésil, au Surinam et en Guyane[2].

Biotope[modifier | modifier le code]

Morpho rhetenor réside dans les forêts humides et dans les forêts des contreforts des Andes jusqu'à 1 000 m[7].

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier[3].

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cramer, [1775]; Uitl. Kapellen 1 (1-7): 22, pl. 15, f. A, B
  2. a, b et c « Morpho », sur funet.fi (consulté en 21mai 2012)
  3. a, b, c, d et e « Morpho rhetenor », sur butterflycorner.net (consulté le 21 mai 2012)
  4. Hübner, [1819]; Verz. bek. Schmett. (4): 50
  5. Fruhstorfer, 1907; Stettin ent. Ztg 68 (2): 211
  6. « Morpho rhetenor », sur u-bordeaux1.fr (consulté le 21 mai 2012)
  7. « Morpho rhetenor », sur learnaboutbutterflies.com (consulté le 21 mai 2012)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le Moult (E.) & Réal (P.), 1962-1963. Les Morpho d'Amérique du Sud et Centrale, Editions du cabinet entomologique E. Le Moult, Paris.