Morotopithecus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Morotopithecus bishopi est une espèce de singe fossile découverte à Moroto en Ouganda. Il devait peser environ 40 kg. La position exacte du genre Morotopithecus bishopi dans l'arbre phylogénétique des primates fait l'objet de discussions notamment parce qu'il contredit le rattachement entre les primates du Miocène et les hominidés (c'est-à-dire les Grands singes)[1].

Les analyses phylogénétiques indiquent que Morotopithecus est plus évolué que Proconsul[2], Afropithecus, et Kenyapithecus, mais moins que Oreopithecus, Sivapithecus, et Dryopithecus. Dès lors, Morotopithecus semble être un taxon frère des Grands singes tandis que celui des Hylobates (gibbons) semble s'être détaché avant que ce clade n'apparaisse. Cependant, les gibbons sont reconnus apparaître il y a 18 millions d'années alors que Morotopithecus est vieux de plus de 20,6 millions d'années[3].

La comparaison des dents caractéristiques de Morotopithecus et de Afropithecus montre de petites différences, renforcées par la comparaison des crânes qui indiquent également que les deux genres sont peut-être les mêmes. Cette conclusion est possible, malgré l'absence d'une anatomie complète disponible pour les deux genres (Patel, Grossman 2005)[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. plosone
  2. Maclatchy, L. (2004), The oldest ape. Evolutionary Anthropology: Issues, News, and Reviews, 13: 90–103. [1] DOI:10.1002/evan.10133. Consulté le 3 janvier 2012.
  3. Nathan M Young et Laura MacLatchy, The phylogenetic position of Morotopithecus, vol. 46,‎ 2004, 163–184 p. (lire en ligne)
  4. Biren A. Patel, Ari Grossman, Dental metric comparisons of Morotopithecus and Afropithecus: Implications for the validity of the genus Morotopithecus Interdepartmental Doctoral Program in Anthropological Sciences, Stony Brook University, Stony Brook, NY 11794, USA, vol. 51,‎ novembre 2006, 506-512 p. (lire en ligne), chap. 5