Morote-Gari

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Exécution d'un Morote-gari

Morote-Gari (双手刈, morote gari?, littéralement « fauchage par les deux mains ») est une technique de projection du judo. Elle fait partie du groupe des techniques nouvellement acceptées par l'institut Kodokan (shinmeisho no waza) depuis octobre 1982[1]. Elle est classée dans les mouvements de mains (te waza).

C'est une technique analogue au double ramassement de jambes en lutte[2],[3]. Elle est dans certains ouvrages nommée Rio Ashi Dori[4].

Exécution[modifier | modifier le code]

Tori doit faire un déplacement du corps (tai sabaki) et, pendant qu'uke avance un pied, tori doit rapidement placer sa jambe entre celles d'uke, en fonction du pied avancé. Une fois positionné, tori doit ramener ses mains en arrière des cuisses d'uke et faucher à l'aide de ses mains.

Selon l'institut Kodokan, tori ne soulève pas uke pour cette technique. Si tel est le cas, la projection doit alors être jugée comme sukui nage[5].

Utilisation en compétition[modifier | modifier le code]

En 2010, la Fédération internationale de judo interdit toute saisie de jambes en attaque directe[6]. De plus, depuis l'édition 2013 du Tournoi Grand Chelem de Paris et jusqu'aux Championnats du monde de judo de Rio de Janeiro en 2016, de nouvelles règles sont expérimentées sanctionnant toute action aux jambes d'une élimination immédiate (hansoku-make)[7]. Cette technique est donc maintenant interdite en compétition de judo.

Elle reste toutefois utilisée en jiu-jitsu brésilien, lutte ou combat libre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Classification of Waza Names », sur Kodokan Judo (consulté le 10 juillet 2013).
  2. « Techniques de lutte », sur Section EPS de l'académie de Grenoble (consulté le 10 juillet 2013).
  3. « Technique: 42r (ramassement de jambes / plaquage / double leg takedown) », sur luttemed.wordpress.com (consulté le 10 juillet 2013).
  4. Mikinosuke Kawaishi, Ma méthode de Judo, Cario,‎ 1951, 296 p.
  5. (en) « Morote-Gari (hand technique) », sur Kodokan Judo (consulté le 10 juillet 2013).
  6. (en) « New rules for the period from 1/01/2010 to 31/12/2012 » (consulté le 25 juin 2013).
  7. (en) « Refeering rules 2013 – 2016 » (consulté le 25 juin 2013).

Liens externes[modifier | modifier le code]