Moronene

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Moronene
Pays Indonésie
Région Sulawesi
Nombre de locuteurs 37 000 (en 2000)[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 mqn
IETF mqn

Le moronene est une langue austronésienne parlée en Indonésie, dans le sud-est de Célèbes.

Répartition géographique[modifier | modifier le code]

La langue compte deux dialectes, le moronene, parlé à Sulawesi et le tokotu’a, sur l'île proche de Kabaena. La langue était autrefois parlée dans une aire plus étendue, puisqu'on trouve des toponymes moronene dans les régions tolaki[2].

Classification[modifier | modifier le code]

Le moronene appartient au sous-groupe bungku-tolaki qui est rattaché au groupe malayo-polynésien occidental des langues austronésiennes.

Phonologie[modifier | modifier le code]

Les tableaux présentent la phonologie du moronene, les voyelles[3] et les consonnes[4].

Voyelles[modifier | modifier le code]

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i [i] u [u]
Moyenne e [e] o [o]
Ouverte a [a]

Consonnes[modifier | modifier le code]

Bilabiales alvéolaires Rétrofle. Vélaires Glottales
Occlusives Sourde p [p] t [t] k [k] ʔ [ʔ]
Sonore b [b] d [d] g [g]
Prén.sou. mb [m͡p] nd [n͡t] ngk [ŋ͡k]
Prén.son. mb [m͡b] nd [n͡d] ngg [ŋ͡g]
Fricative w [β] s [s] h [h]
Nasale m [m] n [n] ng [ŋ]
Liquide l [l]
Roulée r [r] ɽ [ɽ]

Allophones[modifier | modifier le code]

Le moronene possède une série d'affriquées et de palatales qui ne sont pas phonémiques et qui sont issues de la palatalisation[4].
t͡ʃoʔo , 2epersonne du singulier, provient d'un *ikoʔo et s'oppose à koo, fardeau.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon Ethnologue.com
  2. Mead, 1998, p. 11.
  3. Mead, 1998, p. 16.
  4. a et b Mead, 1998, p. 22.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Adelaar, Alexander, The Austronesian Languages of Asia and Madagascar: A Historical Perspective, The Austronesian Languages of Asia and Madagascar, pp. 1-42, Routledge Language Family Series, Londres, Routledge, 2005, (ISBN 0-7007-1286-0)
  • (en) Mead, David, Proto-Bungku-Tolaki: Reconstruction of its Phonology and Aspects of its Morphosyntax, Thèse, Houston, Rice University, 1998.
  • (en) Mead, David, Mori Bawah, The Austronesian Languages of Asia and Madagascar, pp. 683-708, Routledge Language Family Series, Londres: Routledge, 2005, (ISBN 0-7007-1286-0)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]