Mornington Crescent (jeu)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jeu d'origine : la parodie[modifier | modifier le code]

Mornington Crescent est une parodie de jeu absurde créé par Geoffrey Perkins et popularisé par l'émission radiophonique I'm Sorry I Haven't a Clue, diffusée sur BBC Radio 4.

Chaque joueur doit dire le nom d'un élément de la géographie londonienne, le plus souvent un nom de station de métro. Le vainqueur est le premier joueur à annoncer « Mornington Crescent », une station de la Northern Line.

Les autres règles du jeu sont fréquemment évoquées, avec diverses variantes et coups aux noms grandiloquents, mais ne sont jamais expliquées. Il tourne en dérision les jeux de stratégie à la complexité outrancière, notamment le jargon qui entoure des jeux comme les échecs ou le bridge. Il sert aussi aux initiés à mener gentiment en bateau un néophyte qui essaierait de comprendre les règles du jeu.

Le jeu de déduction[modifier | modifier le code]

Un jeu du nom de Mornington Crescent a été créé par David Tittle dans le zine de jeu par correspondance Smodnoc [1] en 1991.

On joue sur les stations de métro londoniennes. Mais le jeu peut évidemment se décliner sur n'importe quel ensemble d'objets (pays, villes de France, noms de jeux, ...)

Chaque joueur invente une règle secrète (caractéristiques de la station, situation géographique, propriété du nom, etc.) que les autres joueurs tentent de deviner pour gagner le plus de points. A chaque tour (10) les joueurs proposent le nom d'une station de métro. Les inventeurs ou l'arbitre signalent les règles adverses que respectent ou non les propositions.

Le proposeur reçoit N points par règle respectée, où N est le nombre d'adversaires. Pour pousser les inventeurs à créer des règles ni trop simples ni trop compliquées, ils reçoivent 2 points de bonus par proposition qui respecte leur règle, mais seulement pendant la deuxième moitié du jeu.


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  1. http://www.diplomacyzines.org.uk/library/zines/Smodnoc/Smodnoc%2034%20(Oct%2091).pdf