Morlocks (comics)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Morlock.

Les Morlocks sont des personnages de fiction appartenant à l'univers de Marvel Comics. Ils ont été baptisés ainsi d'après les personnages du roman La Machine à explorer le temps de H. G. Wells. Les Morlocks sont une communauté de mutants vivant principalement dans les égouts de New York. Morlocks est également le titre d'une mini-série mettant en scène des Morlocks de Chicago.

Histoire[modifier | modifier le code]

La communauté des Morlocks, des mutants, vit dans les égouts situés sous Manhattan. Il a été révélé récemment qu'elle a été fondée par Dark Beast, la version alternative de Hank McCoy, venue de l'Ère d'Apocalypse.

La borgne Callisto était reine des Morlocks jusqu'à ce qu'elle perde sa place en affrontant Tornade en combat singulier.

Les Morlocks furent victimes de l'opération Mutant Massacre, génocide organisé par les Maraudeurs aux ordres de Mister Sinistre[1]. Les Morlocks, qui avaient choisi de s'éloigner des humains par manque de combativité, subirent de nombreuses pertes, jusqu'à l'arrivée des X-Men, venus à leur secours. Au cours du combat, Diablo subit des blessures critiques de la part de Riptide, qui fut ensuite étranglé par Colossus. Étincelle fut transpercée par un projectile lancé par Harpon, devenant intangible de manière permanente. Quant à Colossus, bien que personne ne s'en rendit compte sur le coup, il fut lui aussi touché et ne parvint plus à quitter son corps d'acier[2],[3].

Gene Nation, qui comptait à sa tête Marrow, était un groupe de terroristes Morlocks.

Membres[modifier | modifier le code]

Les Morlocks de New York sont plusieurs centaines, mais voici les membres les plus importants.

Mini-série[modifier | modifier le code]

En 2002, une mini-série de comic books nommée Morlocks met en scène une bande de Morlocks de Chicago. Les quatre numéros de la série sont scénarisée par Geoff Johns et dessinée par Shawn Martinbrough.

  • "Initiation", Morlocks #1 (juin 2002)
  • "The Rocket's Red Glare", Morlocks #2 (juillet 2002)
  • "Sinners and Saviors", Morlocks #3 (août 2002)
  • "Last Stop", Morlocks #4 (septembre 2002)

Résumé[modifier | modifier le code]

Exclus par la société et pourchassés par les Sentinelles, plusieurs mutants de Chicago décident de vivre ensemble dans les égouts de la ville. La presse les surnomme les Morlocks comme leurs homologues de New York et les décrit comme dangereux. Le groupe est bien plus petit que celui de New York, il se compose de Angel Dust, Electric Eve, Litterbug, Postman et Shatter. Les Morlocks restent principalement sous la surface pour profiter des lignes à haute tension enterrées qui empêchent les Sentinelles de les détecter. Pour se ravitailler, ils sont obligés de sortir et de voler. Lors d'un cambriolage de super-marché, Postman utilise ses pouvoirs mentaux pour neutraliser deux policiers. Un jour, lors d'une altercation entre un groupe armé de voleurs et des policiers, un des gangsters découvre qu'il est un mutant lorsque son corps passe à l'état liquide et qu'il coule dans les égouts. La police le poursuit et ils tombent sur les Morlocks. Ces derniers secourent le mutant qui décide de ce joindre à eux et prend le nom de Cell. Les Morlocks lui expliquent alors le pacte : chacun d'eux a le droit de réaliser une dernière chose à la surface et les autres doivent l'aider à réaliser ce vœu peu importe sa nature. Dans le même temps, l'attention du Dr. Metellus, le leader du projet Sentinelles se porte sur Chicago[20],[21]. Il demande à un de ses hommes Slater de s'assurer que les Morlocks de Chicago soient exterminés[22],[23].

Les mutants savent qu'ils ne peuvent rester à la surface qu'environ 7,5 min avant d'être repérés. Ils arrivent facilement à exaucer le souhait de Shatter de voir son chien Hank libéré d'un chenil. Ensuite, Electric Eve prétend que son ancien employeur lui a soutiré une bague ornée d'un diamant qui appartenait à sa grand-mère. Mais lorsque ses compagnons s'occupent des gardes du corps de son ancien employeur, elle le tue. En fait, il s'agissait de son dealer qui l'avait entraînée dans la prostitution. Les autres Morlocks sont désormais complices d'un meurtre, Postman est furieux contre elle. Les Sentinelles les détectent et les attaquent. Au poste de police, seul un des hommes qui pourchassait Cell se souvient de la rencontre avec les Morlocks. Son capitaine lui ordonne de diriger une équipe dans les égouts[22],[23].

Non sans mal, les Morlocks échappent aux Sentinelles. Shatter, le plus gravement blessé, a perdu un bras. De retour dans les égouts, ils se disputent de nouveau à propos du meurtre commis par Eve. La police leur tombe dessus. Un des policiers tire sur Eve, Trader la protège et décède. Postman attaque avec ses pouvoirs mentaux et efface les esprits de leurs agresseurs. Il le regrette amèrement. Les Morlocks décident de poursuivre leur pacte. Postman visite sa femme à l'hôpital. Elle est dans le coma depuis qu'il a accidentellement effacé ses souvenirs. Postman laisse une note où il a écrit qu'il l'aime et qu'il ne se pardonnera jamais cet accident. Angel Dust visite ses parents et leur avoue qu'elle a fui dès qu'elle a découvert qu'elle était une mutante. Ses parents lui annoncent alors que cela ne les dérange pas et qu'ils veulent qu'elle rentre à la maison. Afin d'éviter les Sentinelles, Angel Dust est contrainte de retourner sous la surface. Dans les égouts, Litterbug annonce qu'avant d'être un mutant, il travaillait dans l'armée sur le projet Sentinelle. Il connaît un centre de commandement et suggère que le groupe le détruise afin qu'Angel puisse retrouver ses parents et les autres fuir Chicago[24],[25].

Les Morlocks décident de passer à l'action. En utilisant les connaissances de Litterbug, ils réussissent à prendre le contrôle manuel d'une Sentinelle afin de l'utiliser comme cheval de Troie. En se cachant à l'intérieur, ils pénètrent dans la base principale. Lorsqu'ils passent à l'attaque, une douzaine de Sentinelles les attaquent et le Dr Metellus jubile à l'idée de les voir mourir devant ses yeux. La pièce est trop petite pour que tous les robots puissent manœuvrer ensemble. Litterbug et Electric Eve tentent de neutraliser les ordinateurs de contrôle pendant que les autres Morlocks s'occupent des robots. Seul, Cell panique et se cache. Eve réussit à provoquer un court-circuit dans l'ordinateur principal ce qui provoque une malfonction et les Sentinelles s'écrasent au sol. La base commence à se détériorer et est proche de l'explosion. Les Morlocks s'échappent. Excepté Cell qui souhaite se racheter, il entoure son corps autour du Dr Metellus. Une sentinelle fonctionnant encore partiellement les tuent. Avec le programme détruit, le chef de projet mort, les Morlocks sont libres de quitter Chicago pour se cacher ailleurs. Seule Angel Dust reste en arrière, elle retourne vivre chez ses parents. Ils ont tous conscience que lorsque le Projet Sentinelle sera de nouveau actif, ils seront de nouveau traqués[26],[27].

Personnages de la série[modifier | modifier le code]

Morlocks de Chicago[modifier | modifier le code]

  • Angel Dust a la capacité d'augmenter son adrénaline pendant une courte période ce qui lui permet d'obtenir une force, une vitesse, une agilité et une endurance sur-humaines. Lorsq'elle emploie son pouvoir, des lignes sombres apparaissent sur son visage[28].
  • Cell peut évoluer en un organisme d'une seule cellule et se déformer pour passer à travers des grilles ou sous une porte. Cell est tué par une Sentinelle[29].
  • Electric Eve est capable de générer de l'électricité, assez pour tuer un homme ou court-circuité un ordinateur. Electric Eve contrôle mal ses pouvoirs et la décharge peut parfois se retourner contre elle[30]
  • Litterbug possède un corps similaire à une blatte. Il a une super-force et est ultra-résistant sauf au feu. Ses griffes et ses dents peuvent percer le métal. Il a de bonnes connaissances en mécanique[31].
  • Postman a des pouvoirs télépathiques qui lui permettent d'effacer une portion ou la totalité d'un esprit humain. Il contrôle mal ses pouvoirs et s'il efface complètement un esprit, la personne se retrouve dans le coma[32].
  • Shatter a un corps composé d'une substance bleue noir, dure comme le diamant. Son arme favorite est une batte de baseball[33]
  • Trader a la capacité modifier la vision de toute personne qui le regarde. Il s'en sert pour se camoufler à la manière d'un caméléon. Tradder est abattu par la police[34].

Ennemis[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Uncanny X-Men #210
  2. Uncanny X-Men #211-213
  3. (en) Top 25 Comic Battles: #22. X-Men vs. the Marauders
  4. Berseker
  5. Bliss
  6. The Marked Man
  7. Beautiful Dreamer
  8. Mother Inferior
  9. Missy
  10. Pester
  11. Pixie
  12. Qwerty
  13. Revelation
  14. Sack
  15. Scaleface
  16. Soteira
  17. Tar Baby
  18. Mole
  19. Tommy
  20. Morlocks #1
  21. (en) David Duijsings, Review: Morlock #1, consulté le 20 octobre 2013
  22. a et b Morlocks #2
  23. a et b (en) David Duijsings, Review: Morlock #2, consulté le 20 octobre 2013
  24. Morlocks #3
  25. (en) David Duijsings, Review: Morlock #3, consulté le 20 octobre 2013
  26. Morlocks #4
  27. (en) David Duijsings, Review: Morlock #4, consulté le 20 octobre 2013
  28. Angel Dust
  29. Cell
  30. Electric Eve
  31. Litterbug
  32. Postman
  33. Shatter
  34. Trader
  35. Dr. Metellus
  36. Slater

Liens externes[modifier | modifier le code]

Communauté[modifier | modifier le code]

  • (en) Morlocks sur la Comic Book Database

Mini-série[modifier | modifier le code]

  • (en) Morlocks sur la Comic Book Database