Moringa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Moringa est un genre de plante de la famille des Moringaceae. C'est le seul genre de cette famille.

Il comprend 13 espèces d'arbres poussant sous climat tropical ou subtropical. Le nom générique Moringa vient du mot malayalam muringa (മുരിങ്ങ).

L'espèce la plus populaire est Moringa oleifera, un arbre à usages multiples originaire d'Inde, cultivée sous les tropiques où il est souvent simplement appelé « Moringa ». L'espèce africaine Moringa stenopetala est aussi largement cultivée, quoique moins que Moringa oleifera.

En khmer, cet arbuste est appelé m'rum (orthographié ម្រុំ ou ម្រុម).

Les différentes espèces[modifier | modifier le code]

Nutrition[modifier | modifier le code]

Des analyses nutritionnelles ont montré que les feuilles de Moringa oleifera sont plus riches en vitamines, minéraux et protéines que la plupart des légumes. Beaucoup de programmes, réalisés avec le concours d'ONG comme Hellen Keller International (HKI) ou la National Cooperative Business Association (NCBA), anciennement Cooperative league of USA (CLUSA), sont en cours pour développer cette utilisation. Les feuilles de Moringa oleifera permettent de lutter contre la malnutrition et ses maladies associées (cécité, etc.)[1].

Les feuilles de moringa contiendraient deux fois plus de protéines que le yaourt, 3 fois plus de potassium que la banane, 4 fois plus de calcium que le lait, 7 fois plus de vitamine C que les oranges et 4 fois plus de vitamine A que les carottes, et contiendraient les 8 acides aminés essentiels.

Toutefois l'Organisation mondiale de la santé a refusé de reconnaître les feuilles de cette plante comme un complément nutritionnel légal par principe de précaution (manque d'analyses)[2].

Utilisations[modifier | modifier le code]

Alimentaires[modifier | modifier le code]

  • Dans la cuisine traditionnelle du Sahel, les feuilles séchées et broyées de certaines espèces sont utilisées en sauce pour relever les mets.
  • Les fruits (gousses) sont traditionnellement consommés en Inde et même exportés.
  • Rapportées à la Réunion par les engagés indiens au XIXe siècle, les brèdes (feuilles) mourongue sont cuisinées en bouillon et les bâtons (gousses tendres) mourongue sont débités et accommodés avec de la morue dans un délicieux cari.
  • Au Cambodge, les jeunes feuilles et les fruits sont utilisés dans différentes soupes[3].

Agricoles[modifier | modifier le code]

  • En agriculture biologique, le purin de feuilles de moringa est utilisé en pulvérisation comme fongicide et comme engrais.

Médicales[modifier | modifier le code]

  • En médecine traditionnelle, toutes les parties de la plante mais surtout les feuilles ont de très nombreuses applications : antidiabétique, vermifuge, soins cutanés, renforcement des défenses immunitaires... Les racines contiennent entre autres un puissant antiseptique.

Autres utilisations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b MoringaNews
  2. ONG Church World Services, Lowell Fuglie, 'The Miracle Tree'
  3. [1], Sinogastronomie.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :