Mori Sosen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Singes dans un Plaqueminier

Mori Sosen (森狙仙?, 1747-1821) était un peintre japonais de l'école Shijō pendant la période Edo.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Mori Sosen est célèbre pour ses peintures représentant des singes et d'autres animaux. Robert van Gulik l'a surnommé « maître incontesté » de la peinture du macaque japonais. Quand un gibbon a été apporté au Japon par les Néerlandais en 1809, créant peu de réaction (des gibbons avaient été depuis longtemps dépeints par les artistes japonais, basés sur les peintures chinoises de l'animal, mais personne au Japon n'avaient vu un gibbon vivant depuis des siècles), c'est Mori qui l'avait immortalisé par le dessin.

Biographie[modifier | modifier le code]

On ne sait pas très bien s'il est né à Nagasaki ou à Nishinomiya, mais il a habité à Osaka pendant la majeure partie de sa vie.

Notes et références[modifier | modifier le code]