Mori Nagayoshi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mori Nagayoshi est un nom japonais traditionnel ; le nom de famille (ou le nom d'école), Mori, précède donc le prénom (ou le nom d'artiste).
Mori Nagayoshi

Mori Nagayoshi (森 長可?, 155818 mai 1584) est un samouraï du clan Oda durant l'époque Sengoku et le frère ainé du célèbre Mori Ranmaru.

Nagayoshi était réputé avoir un tel mauvais caractère et être particulièrement féroce au combat, au point qu'il en est venu à être appelé le « diable ».

Son arme favorite était un Jumonji-Yari nommé Ningen Mukō, forgée par Izumi-no-Kami Kanesada, le nom signifie littéralement que les lames de sa lance sont capable de transpercer les humains comme s'ils n'avaient pas d'os... il semble que le nom était inscrit des deux côtés de la lame, en gravure Horimono. Lors de la bataille de Ise-Nagashima, Nagayoshi tua au moins 27 adversaires et rapporta leurs têtes à Nobunaga, qui fît aussitôt son éloge. Il va de soit que cette arme était fortement liée à sa réputation guerrière. Le père de Nagayoshi était lui aussi réputé comme un maître avec ce type d'arme.

Son engagement auprès de Toyotomi Hideyoshi durant la difficile bataille de Komaki et Nagakute lui coûta la vie.

Source de la traduction[modifier | modifier le code]