Morcar de Northumbrie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Morcar ou Morkere (mort en 1087) était le fils d'Ælfgar et le frère d'Edwin, comtes de Mercie. Lui-même fut comte de Northumbrie de 1065 à 1066, lorsque Guillaume le Conquérant le remplaça par Copsi.

En 1065, les Northumbriens se révoltèrent contre leur comte Tostig, qui fut remplacé par Morcar et déclaré hors-la-loi. En 1066, Tostig envahit la Mercie, mais il fut repoussé par Edwin et Morcar et s'enfuit en Écosse. Plus tard la même année, il revint en Northumbrie avec l'armée d'Harald Hardrade. Morcar et Edwin résistèrent, infligeant de lourdes pertes aux envahisseurs, mais ils furent lourdement défaits à la bataille de Fulford.

Après la mort de Harold Godwinson à la bataille de Hastings, Edwin et Morcar se rangèrent derrière Edgar Atheling, qui fut élu roi, mais ils ne surent pas rassembler des forces suffisantes pour tenir tête à l'invasion de Guillaume le Conquérant, à qui ils se soumirent rapidement. En 1068, ils provoquèrent une révolte en Mercie, mais capitulèrent lorsque Guillaume alla les affronter.

Ils reçurent son pardon, mais se tournèrent à nouveau contre lui début 1071. Edwin fut rapidement trahi et tué, tandis que Morcar rejoignit la rébellion de l'île d'Ely, lancée par l'abbé d'Ely et organisée par Hereward l'Exilé. Lorsque l'île fut ouverte aux Normands, Morcar fut capturé et emprisonné. Il resta captif jusqu'à la mort de Guillaume, en 1087, lorsque le roi mourant ordonna la libération de tous ses prisonniers. Morcar ne resta pas libre longtemps : de nouveau emprisonné par Guillaume le Roux, il mourut en captivité.