Morane-Saulnier Type N

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Morane-Saulnier Type N Su-27 silhouette.svg
Morane-Saulnier Type N.jpg Vue de l'avion

Constructeur Drapeau : France Aéroplanes Morane-Saulnier
Rôle Avion de chasse
Mise en service avril 1915
Nombre construits 49
Équipage
1
Motorisation
Moteur Le Rhône 9C
Nombre 1
Type 9 cylindres en étoile refroidis par air
Puissance unitaire 110 ch (80,9 kW)
Dimensions
Envergure 8,30 m
Longueur 6,70 m
Hauteur 2,50 m
Masses
Avec armement 510 kg
Performances
Vitesse maximale 165 km/h
Plafond 4 000 m
Armement
Interne Une mitrailleuse Vickers cal. 7,7 mm ou Hotchkiss cal. 7,9 mm

Le Morane-Saulnier Type N était un avion de chasse monoplan français de la Première Guerre mondiale.

Le type N fut développé et fabriqué par Morane-Saulnier. Il entra en service à partir d'avril 1915 et sa désignation dans l'aéronautique militaire française était MS.5C.1. Il équipa dès octobre la première escadrille française de chasse, l'escadrille MS 12, créée le 1er mars 1915 à l'initiative du commandant Charles Tricornot de Rose, et commandée par le capitaine de Bernis.

Quatre escadrilles du Royal Flying Corps étaient également équipées avec cet appareil, surnommé Bullet par les britanniques. Et quelques rares exemplaires volèrent au sein de la 19e escadrille de la Russie tsariste.

Malgré son design aérodynamique, le type N n'était pas facile à piloter. Le contrôle latéral s'effectuait par gauchissement différentiel de sa voilure et la vitesse à l'atterrissage était très élevée. Il était équipé d'une mitrailleuse fixe Vickers cal. 7,7 mm ou Hotchkiss cal. 7,9 mm qui tirait à travers la trajectoire de l'hélice. Celle-ci était équipée de déflecteurs en acier qui déviaient les balles qui auraient pu toucher les pales, une solution technique déjà employée sur les Morane-Saulnier Type L. Seuls 49 exemplaires du Morane-Saulnier Type N furent fabriqués et, après une période d'utilisation relativement courte, ils furent retirés du front.