Morane-Borel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Émile Taddéoli et son monoplan Morane-Borel vers 1911-1913

Le Morane-Borel ou Morane-Saulnier type A ou tout simplement le monoplan Morane a été un des premiers avions français, avec un seul moteur. Il a été piloté dans plusieurs courses aériennes européennes.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Cet avion a une conception monoplan avec un sabot de queue fixe. Le cadre en bois à l'arrière du fuselage est laissé découvert dans certains modèles. Sa motorisation est un moteur rotatif de 50 ch entraînant une hélice en bois.

Le monoplan a atteint la célébrité grâce à la victoire de Jules Védrines lors de la course aérienne Paris-Madrid de 1911. L'aviateur suisse Émile Taddéoli a été un autre propriétaire d'un monoplan Morane.

Une version équipée de flotteurs a volé en Grande-Bretagne vers de 1912. Cela a conduit à l'élaboration d'un exemplaire à deux places, dont huit ont été achetés par la Royal Navy et utilisés comme avions de repérage jusqu'à l'avènement de la Première Guerre mondiale.

En 2007, un seul exemplaire restauré existe encore au Musée de l'aviation du Canada.

Voir aussi[modifier | modifier le code]