Moradin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Moradin
Divinité des Royaumes oubliés
Titre le Forgeur d'Âmes, le Père des Nains, le Père de Toute Chose, le Créateur
Plan de résidence Foyer des Nains
Niveau de puissance Supérieur
Alignement Loyal Bon
Portfolio nains, création, forge, artisanat, guerre, armurerie, sculpture, forage, protection.
Domaines Bien, Loi, Protection, Terre
Alias
Supérieur néant

Moradin, souvent appelé Le Forgeur d'Âmes, est le dieu principal des nains dans le jeu de rôles Donjons et Dragons. Ses domaines sont le Bien, la Loi, la Protection et la Terre[1]. Il créa les premiers nains en les taillant dans le métal et les pierres précieuses. Tous les nains croient en Moradin et sont prêts à le servir, même s'ils ne sont pas forcément des fidèles dévoués. Ils invoquent son nom dans les forges, les ateliers, dans l'espoir de fabriquer une armure ou un objet de qualité divine.

Chef du Morndinsamman, le panthéon nain, Moradin est un dieu rigoureux, qui ne fait pas de compromis. Il est dur mais juste, et considère aussi bien les succès, les réussites que la bonne volonté. Il est la force et la volonté incarnées, pour les nains qu'il encourage à persévérer.

Description[modifier | modifier le code]

Il est le maître des arts nains tels que l'art de la forge ou l'art de la guerre. C'est un dieu qui inspire et qui cherche constamment à améliorer la bonne nature, et l'harmonie entre les races. Toutefois, il est très fier et combat ses tendances isolationnistes.

Symbole[modifier | modifier le code]

Moradin a pour symbole un marteau et une enclume.

Dogme[modifier | modifier le code]

Le Forgeur d'âme est le père et le créateur de la race naine. En cherchant à imiter ses principes et son talent dans les forges ou les tunnels, les enfants de Moradin honorent le Père-des-Nains. La sagesse est dérivée de la vie mélangée à l'expérience. Faites avancer la race naine dans tous les domaines de la vie. Innovez avec de nouveaux procédés et talents, et éprouvez-les jusqu'à ce qu'ils soient raffinés et purs. Fondez de nouveaux royaumes et de nouveaux clans, en défendant ceux qui existent déjà des menaces internes et externes. Menez le Peuple Trapu avec les traditions posées par le Forgeur d'âme. Honorez vos chefs comme vous honorez Moradin.

Clergé[modifier | modifier le code]

Moradin et ses serviteurs (presque exclusivement des mâles - 94 %) sont hautement regardés dans la société naine, et ses prêtres servent de meneurs dans les communautés. Les artisans demandent souvent conseil aux vénérables prêtres. C'est un clergé très traditionaliste, ne variant pas des textes sacrés, et les jeunes nains le lui reprochent parfois.

Les novices de Moradin sont connus comme les Non-Travaillés, et les prêtres comme les Tempérés. Le clergé est amical mais très discipliné et hiérachisé. Un système de rang existe, allant de : Adepte de l'enclume, Marteau de guerre, Artisan de la forge, Fabriquant de rune, Artificier des découvertes, jusqu'à Forgeron d'âme. Les grands prêtres ont des titres uniques mais sont généralement connus comme les Maîtres-Forgerons.

Les prêtres spécialistes sont appelées les sonnlinnor ('ceux qui travaillent la pierre') représentent 47 % du clergé, le reste étant constitué de clercs (43 %) et de guerriers-clercs (10 %). On les reconnait à leur robe scintillante cousue par des fils d'éléctrum bleuté. ils portent des heaumes argentés, des bottes de cuir et utilisent un petit marteau d'argent comme symbole sacré. Au combat, ils revêtent une cotte de maille ou une armure de plaque, un heaume et portent un bouclier. Ils emploient des marteaux de guerre, mais aussi des haches et des épées larges.

Les prêtres s'efforcent de restaurer la race à son plus haut niveau de puissance, même s'ils doivent pour cela influencer le monde entier (en fondant de nouveaux royaumes, ou en plaçant de grands guerriers à des positions politiques importantes dans d'autres sociétés). Ils président de nombreuses cérémonies, comme la consécration de forges, de bâtiments, les couronnements... Ils veillent aussi à l'éducation des jeunes, en particulier l'histoire de la race. Ils maintiennent de grandes archives généalogiques en coopération avec les prêtresses de Berronar. Partir à l'aventure est encouragé au sein du clergé quand cela sert les intérêts de la race entière.

Jours saints[modifier | modifier le code]

Ceux qui vénèrent le Père des nains se rassemblent une fois par mois, pour lui faire des offrandes. Selon les clans et les cultures, les dates varient (pleine lune, premier croissant...) mais ce sont les Maîtres-Forgerons qui établissent les calendriers. On offre au dieu des métaux précieux souvent travaillés, ou des outils neufs. Les offrandes sont ensuite fondues, et le métal en fusion est réutilisé par les clercs. Les dévots prient le dieu en s'agenouillant, chantant et mettant les mains au-dessus d'un brasier.

En entrant dans un temple, les prêtres baissent la tête en direction de la forge et frappent l'enclume avec leurs marteaux, puis prient en l'honneur des grands guerriers. Les séances de prières s'achèvent généralement avec un chant martial à l'unisson et répété jusqu'à ce que l'enclume soit frappé de nouveau.

Ordres[modifier | modifier le code]

Les Marteaux de Moradin sont un ordre militaire d'élite dominé par des guerriers-clercs, présents dans chaque grande forteresse de clan. Les Marteaux dirigent les troupes d'assaut, dans les combats spéciaux, que ce soit contre un wyrm ou des démons. L'ordre est le dernier à abandonner un bâtiment nain en cas de défaite. Lors de la fondation d'un nouveau royaume, il est de bon augure de compter parmi les témoins quelques Marteaux. Lors des temps de crise, un grand conseil formé par des Marteaux s'assemblent pour préparer des stratégies, et ainsi éclairer le roi en place.

Temples[modifier | modifier le code]

Les temples de Moradin se trouvent toujours sous terre, creusés et taillés à même la roche. ils ressemblent à de gigantesques forges où travaillent des prêtres-artisans. Des marteaux et des enclumes en décorent chaque pièce. On trouve aussi des statues du Père et des autres dieux nains à ses côtés. Le centre abrite un âtre toujours allumé et une forge sacrée. Si la flamme s'y étaient éteinte d'une manière ou d'une autre, les prêtres abandonnent ou font écrouler le temple. Généralement un autre est temples est reconstruit non loin.

On trouve en permanence entre 4 et 7 guerriers chargés de défendre l'autel. Le mur de flamme autour de la forge ne peut être franchi par un prêtre de foi différente sans l'autorisation du grand prêtre.

Relations avec les autres divinités[modifier | modifier le code]

Moradin est le chef du panthéon nain. Il est marié à Berronar Purargent (déesse du Foyer, de la douceur et de la famille) avec qui il siège sur la couche Solania du Mont Céleste. On prétend qu'il est le père de Dumathoin, Laduguer, Abbathor, Clangeddin, Sharindflar, Diirinka, Vergadain, Thard Harr, Gorm, Gulthyn, Marthammor Duin, Dugmaren, Storme Morselame et Thorvald Haraldson.

Il s'entend bien avec les divinités d'alignement bon tels que Tyr ou Corellon Larethian (même s'il se montre peu patient avec les dieux elfes), est proche de Garl Brilledor, Flandal Peaudacier, Gond, Heaume, mais a rejeté de son panthéon les dieux nains d'alignement mauvais, qu'il a chassés du royaume.

Il combat les dieux orcs et gobelins, et déteste particulièrement Gruumsh.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Manuel des Joueurs v.3.5

Voir aussi[modifier | modifier le code]