Mora (Sparte)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mora.

Le découpage de l'armée lacédémonienne[modifier | modifier le code]

L'armée lacédémonienne est découpée en 6 morai d'environ 1 280 hommes (chiffre maximal), dirigée par un polémarque. Chaque mora est composée de 2 lochoi de 640 hommes, sous l'autorité d'un lochage ; le lochos est divisé en 8 pentekostyes[1], le pentekostys est dirigé par le pentécontère qui a sous ses ordres 32 unités d'une quarantaine d'hommes. Ces unités, appelées énomoties, sont structurées par des cadres, les énomotarques. Dans chaque mora, il y a un lochos de Sparte, et un lochos de périèques, ces derniers étant issus des cités autonomes mais non souveraines placées sous le contrôle de Sparte. Les hippeis appartiennent la première mora et sont, à Sparte, l'élite de l'armée, l'aile droite. Les hippeis sont sélectionnés par des officiers appelés hippagretai, dont tous les mlembres étaient au moins pères d'un fils, afin de prolonger la lignée[2]. Chaque mora étaient distinctes d'une autre : ils campaient et allaient au combat séparément, accompagné d'une suite séparée[3]. Des sacrifices étaient offerts chaque matin, et avant chaque bataille par le roi ou les officiers ; si les oracles ne lui étaient pas favorables, un chef pieux pouvait refuser la bataille, ne pas prendre part au combat[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. représentant 1/50e de l'armée
  2. Connolly (2006), p. 41
  3. Connolly (2006), pp. 46-47
  4. Connolly (2006), p. 47

Sources[modifier | modifier le code]