Moré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir More.
Moré
Parlée au Burkina Faso, Bénin, Côte d'Ivoire, Ghana, Togo
Région Centre du Burkina Faso, Nord-est du Ghana
Nombre de locuteurs plus de 5 millions
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-2 mos
ISO 639-3 mos
IETF mos
Échantillon
Article premier de la Déclaration universelle des droits de l'homme (voir le texte en français)

Pipi koɛɛga

Ninsaalbã fãa sã n doge, ned fãa so a menga, ned pa rogd n yaa yamb ye, nebã fãa zema taab b yel-segdɩ la b burkĩndlem wɛɛngẽ. Nebã fãa tara yam la tagsgo, ned fãa togame n vɩɩnd ne a to saam-biir pʊgẽ.

Le moré est une langue du Burkina Faso, parlée par les Mossi. C'est la langue maternelle de plus de 5 millions de personnes. C'est aussi la langue véhiculaire du Burkina Faso. Cette langue se rattache au groupe voltaïque.

Phonologie[modifier | modifier le code]

Le moré connaît les phonèmes suivants[1] :

Consonnes[modifier | modifier le code]

Labiales Alvéolaires Palatales Vélaires Glottales
Occlusives sourdes p t k ʔ
sonores b d g
Nasales m n
Fricatives sourdes f s h
sonores v z
Liquides l / r
Semi-voyelles w y

Remarque

  • La semi-voyelle y est prononcée [ɲ] (nasale palatale) devant les voyelles nasales.

Voyelles[modifier | modifier le code]

Antérieures Centrales Postérieures
Fermées i u
Centralisées ɪ ʊ
Mi-fermées e o
Ouvertes a

Remarques :

  • Toutes les voyelles (sauf e et o) figurent également comme voyelles nasalisées.
  • Toutes les voyelles (orales et nasalisées) figurent également comme voyelles longues.
  • D'autres rechercheurs ajoutent les voyelles ɛ et ɔ ; ici, ces voyelles sont analysées comme diphtongues sous-jacentes (ɛ est issu de ea, et ɔ est issu de oa).

Écriture[modifier | modifier le code]

Au Burkina Faso, l’alphabet moré utilise les lettres codifiées dans l’Alphabet national burkinabè.

Alphabet moré burkinabè
A ʼ B D E Ɛ F G H I Ɩ K L M N O P R S T U Ʋ V W Y Z
a ʼ b d e ɛ f g h i ɩ k l m n o p r s t u ʋ v w y z
Valeurs phonétiques
a ʔ b d e ɛ f ɡ h i ɪ k l m n o p r s t u ʊ v w y z

Mots usuels[modifier | modifier le code]

Traduction Mot Prononciation standard
terre tẽnga tène-ga
ciel sāagā saaga (ton moyen)
un balai sáagà saaga (ton haut, ton bas)
la pluie sáagá saaga (ton haut, ton haut)
eau kòom
feu bùgùm bougoum
personne nédà
homme rawa
femme págà paga
enfant biigà
manger
boire gnou
grand bédré
petit bílfú
nuit yúngō youne-go
jour dáaré

Le g en mooré est prononcé dans certains mots avec le son dur de gare, dans d'autres un peu comme le r français (noté ici R), alors que le r du mooré est roulé. La prononciation peut varier d'une région à l'autre.

Petit lexique par catégorie[modifier | modifier le code]

Salutations
Mot Traduction Commentaire
Ne-y yibeoogo Bonjour Le matin
Ne-y wîndga Bonjour Vers midi
Ne-y zaabre Bonsoir L'après-midi à partir de 13h (en Afrique de l'Ouest c'est déjà le soir)
Ne-y yungo Bonsoir Après le coucher du soleil
Ne-y tuuma Salutation à des gens qui travaillent
Yeela Bienvenue
Yîis kibare? Comment allez-vous ?
Keemame? êtes vous en bonne santé ?
Laafi / Laafi bala / Laafi beeme Ca va.
Bilfu À bientôt
(Wênd na kô-d) beoogo À demain (ou au revoir) Littéralement "Que Dieu nous prête vie jusqu'à demain"
Expressions
F' gomda moore ? (ou Fo) Parles-tu mooré ? fo = toi ; gome = parler
Mam wumda moore. Je comprends le mooré. mam = moi ; wume = entendre, comprendre
Fo yuur la bôe ? Comment tu t'appelles? Réponse : Mam yuur la ...
Fo tara yuum a wâna ? Quel âge as-tu? Réponse : Mam tara yuum ...
Wênd na kô-y laafi Bonne guérison Littéralement "Que Dieu vous donne la santé"
Nasaara Homme de race blanche Origine : Nazareth, donc chrétien
Yaa wâna? C'est combien? Pour demander le prix d'un objet à un commerçant
Yaa sôama! C'est bien!
Yaa sida. C'est vrai.
Yaa woto C'est ainsi Utilisé pour marquer son accord avec son interlocuteur
Yaa toogo C'est difficile ; C'est cher
Mam nonga foo Je t'aime Visible sur le mur des amoureux à côté du métro Abbesses à Montmartre (Paris)
Graines, fruits et autres aliments
Mot Traduction Commentaire
Ki Mil
Komba Aubergine Variété local très amère
Maana Gombo
Nemdo Viande
Puure Tripes
Siini Sésame
Suuma Pois Sorte de pois local
Weda Weda (!) intraduisible (Fruit au goût de cerise Napoléon)
toega Baobab
Yu termite grillé termite ailé capturé dans le feu à la saison des pluies
Animaux
Mot Traduction Commentaire
Boyêega Lion pluriel boyêessé
Bôaanga Ane pluriel boeense
Ku(r)kuri Cochon pluriel kukuya
Louanga Grenouille pluriel lomsé
Noaaga Poulet pluriel noose
No-bila Poussin plurielNo-bi
Naafo Bœuf pluriel nissi
Nanga Scorpion pluriel Namsé
Pesgo Mouton pluriel Pissi
Wamba Singe
Wobogo Élephant pluriel Wobdo

---

Ziima Poisson

Swamba = Lapin

Les chiffres
En lettres Chiffre
Yembre / Ye 1
Yiibu 2
Tâabo 3
Naase 4
Nu 5
Yoobe 6
Yopoe 7
Nii 8
Wae 9
Piiga 10

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cf. Kabore (1985) : (p.44) pour les consonants, (p.85-86) pour les voyelles.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Canu, Gaston, 1976, La langue mo:re : dialecte de Ouagadougou, Haute-Volta : description synchronique, Langues et civilisations à tradition orale, 16, SELAF, Paris.
  • Chanard, Christian, 2006, Systèmes alphabétiques des langues africaines. LLACAN, CNRS.
  • Kabore, Raphael, 1985, Essai d'analyse de la langue mooré (parler de Wàogdgò : Ouagadougou), Thèse, Université Paris 7.
  • Nikiema, Norbert, Moor gulsg sebre. Manuel de transcription du mooré.
  • Bernard Zongo, Parlons Mooré. Langue et culture des mossis. Burkina Faso, L'Harmattan, Paris, 2004, 216 p. (ISBN 9782747568029)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]