Moodle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Moodle
Image illustrative de l'article Moodle
Logo

Capture d'écran de Moodle course sur Firefox
Capture d'écran de Moodle course sur Firefox

Développeur Martin Dougiamas et la communauté Moodle
Dernière version 2.6 (, il y a &&&&&&&&&&&&01504 mois et 29 jours)
Langue disponible en 76 langues
Type plate-forme d'apprentissage en ligne
Licence Licence publique générale GNU
Site web moodle.org

Moodle est une plateforme d'apprentissage en ligne (en anglais : Learning Management System) sous licence libre servant à créer des communautés s'instruisant autour de contenus et d'activités pédagogiques. Le mot « Moodle » est l'abréviation de Modular Object-Oriented Dynamic Learning Environment : « Environnement orienté objet d'apprentissage dynamique modulaire ».

À un système de gestion de contenu (SGC), Moodle ajoute quelques fonctions pédagogiques et communicatives créant un environnement d'apprentissage en ligne : cette application permet de créer, via le réseau, des interactions entre pédagogues, apprenants et ressources pédagogiques.

De tels systèmes de e-formation sont aussi nommés « formation ouverte et à distance » (FOAD) ou encore « environnements d'apprentissage médiatisé ».

Historique et philosophie[modifier | modifier le code]

Moodle fut créé par Martin Dougiamas[1], auparavant administrateur de la plate-forme WebCT à l'Université Curtin[2] en Australie. Dans le cadre de ses recherches doctorales, Martin a étudié les apports du constructivisme social dans la pédagogie en ligne. Ses travaux ont fortement influencé la conception de la plate-forme Moodle.

Le constructivisme postule que la connaissance est construite dans l'esprit de l'apprenant et non retransmise de manière statique via des livres ou des formateurs. La fonction du formateur, du point de vue du constructivisme, est de créer un environnement pédagogique permettant aux apprenants de construire leurs connaissances à partir de leurs expériences et compétences. Cette position s'éloigne de la pratique habituelle du formateur qui présente l'information et évalue l'information que doit maîtriser un étudiant.

Une autre caractéristique importante de cette application est de s'inscrire dans le mouvement open source : codée dans le langage informatique libre PHP, elle s'utilise dans un environnement LAMP (série d'applications libres pour serveur) et doit son développement rapide à l'existence d'une communauté active de développeurs bénévoles. En tant qu'application libre, Moodle représente une rupture face aux solutions propriétaires, telles que WebCT.

État de développement[modifier | modifier le code]

Moodle est en constante évolution. La première version est sortie au mois d'août 2002. La version 1.9 de l'application est lancée en 2008, alors que l'actuelle version(2.6) est disponible depuis novembre 2013.

Au mois d'août 2013, plus de 86 000 sites dans 237 pays ont enregistré leur implantation. La plateforme a été traduite dans près de 120 langues. À part Moodle.org lui-même, l'implantation la plus importante comporte exactement 19 356 cours avec 5 000 000 d'usagers.

La plateforme elle-même jouit d'une bonne réputation, mais son usage demande une attitude active qui doit s'instaurer avec le temps : « Depuis quelques années, les plates-formes d’apprentissage en ligne sous licence « open source » telles que Moodle semblaient très prometteuses à cause de leur capacité de favoriser la collaboration entre les apprenants. Toutefois, nous constatons que Moodle est le plus souvent utilisé pour annexer des documents .pdf, .doc ou .ppt », peut-on lire sur www.elearningpapers.eu[3].

Outre la version standard de Moodle, il existe plus de 600 modules complémentaires, Open Source également, permettant l'ajout de fonctionnalités et de liens avec d'autres systèmes.

Configuration technique[modifier | modifier le code]

Moodle fonctionne sans modification sur Unix, Linux, FreeBSD, Windows, Mac OS X, NetWare et autres systèmes qui supportent un serveur web, PHP et un Système de gestion de base de données (Mysql, PostgreSQL...). Il est également intégré au serveur de service Free-EOS.

Principales caractéristiques[modifier | modifier le code]

Voir tableau des Plates-formes sous licence libre

  • Elle présente de nombreuses caractéristiques partagées avec les autres plates-formes de formation en ligne : forums, gestionnaire de ressources, tests et neuf modules clé en main (Devoirs, clavardage, sondages, glossaires, journal, étiquettes, leçons, wiki, tests, base de données, blogues, flux RSS...). Elle intègre aussi un module de création de tests d'entraînement. Les questions créées avec ce module peuvent être mutualisées et réutilisées dans différents contextes d'épreuve.
  • Moodle est très souple : elle a été conçue dès le départ de manière modulaire. Elle permet donc de répondre aux besoins d'un formateur isolé comme d'une institution académique. Aujourd'hui, le développement de Moodle est fortement influencé par les demandes de la communauté d'administrateurs et d'utilisateurs de Moodle (enseignants, pédagogues). On peut développer de nouveaux modules facilement puisque Moodle s'appuie sur PHP, le langage actuellement le plus utilisé pour le développement d'applications web.
  • Certains développements essaient d'intégrer un CMS à Moodle ou de l'intégrer dans des CMS tels que Joomla[4] ou Drupal[5],[6].
  • Elle présente une interface conviviale avec les formateurs, apprenants et administrateurs.
  • Plusieurs langues peuvent être utilisées simultanément dans les divers cours d'une même plate-forme.
  • Des filtres permettent d'utiliser facilement des fichiers multimédias ou des expressions mathématiques au sein des pages Moodle.
  • Des rapports d'usage détaillés pour chaque apprenant permettent de superviser les efforts d'apprentissage.
  • La communauté Moodle (plusieurs milliers d'individus) est fortement structurée à travers de nombreux forums présents sur le site moodle.org[7] : il s'agit de communautés de pratiques centrées sur des problématiques précises. La communauté francophone est la seconde au plan mondial, après la communauté anglophone[réf. nécessaire].
  • S'inspirant fortement du courant pédagogique du constructivisme social, Moodle propose des outils de gestion du savoir (knowledge management) : wiki, fil RSS, forums et blog. Ces outils favorisent le travail collaboratif d'une communauté centrée autour d'un projet d'apprentissage.
  • Moodle facilite la gestion dynamique d'un cours avec le calendrier. Chaque cours se présente comme un portail composé de blocs que le tuteur peut afficher à sa guise tout au long du déroulement du cours, évitant ainsi une surcharge informationnelle.

Communautés de pratique[modifier | modifier le code]

Le site moodle.org héberge de nombreuses communautés de pratiques qui participent au développement de la plate-forme.

  • « Using Moodle » : la communauté d' « utilisation de Moodle » se présente des forums qui traitent des problèmes d'utilisation généraux, d'installation, etc.
  • « Moodle Exchange » propose un lieu virtuel où on peut échanger des cours Moodle dans une perspective communautaire libre. On peut installer un cours moodle dans une plate-forme en quelques minutes via la procédure de restauration.
  • « Moodle Documentation Project » a pour mission de produire des guides pour développeurs, créateurs de cours et apprenants dans toutes les langues.
  • « Moodle for Business Uses » se concentre sur les applications d'affaire de Moodle. Le module de paiement Paypal est installé d'office dans Moodle.
  • « Moodle for Language teaching » regroupe les individus intéressés par l'enseignement des langues.
  • « Moodle en français » regroupe les individus francophones, que ce soit pour les aspects techniques ou pédagogiques.

La conférence francophone annuelle (MoodleMoot)[modifier | modifier le code]

Le MoodleMoot est la conférence francophone annuelle des utilisateurs et développeurs de la plateforme Moodle.

  • 1re édition à Brest les 8 et 9 juin 2005, organisée par l'ENST Bretagne[8].
  • 2e édition à Brest[9] les 7 et 8 juin 2006, organisée par l'ENST Bretagne.
  • 3e édition à Castres[10] du 13 au 15 juin 2007, organisée par l'IUT A Paul Sabatier[11].
  • 4e édition à Nantes[12] du 28 au 30 mai 2008, organisée par l'École Nationale Vétérinaire de Nantes[13].
  • 5e édition à Lyon[14] 22,23,24 juin 2009, organisée par l'Institut National des Sciences Appliquées de Lyon[15].
  • 6e édition à Troyes[16] 28,29,30 juin 2010, organisée par l'Université de Technologie de Troyes[17].
  • 7e édition à Tunis[18] 27,28,29 juin 2011, organisée par l'Université Virtuelle de Tunis[19].
  • 8e édition à Nîmes[20] 20,21,22 juin 2012, organisée par l'Université de Nîmes[21].
  • 9e édition à Bordeaux[22] 5,6,7 juin 2013, organisée par l'Université de Bordeaux[23].

Autres L(C)MS[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]