Monument national de Vermilion Cliffs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Monument national de Vermilion Cliffs
Catégorie UICN III (monument naturel)
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Arizona Arizona
Ville proche St. George
Coordonnées 36° 48′ 23″ N 111° 44′ 28″ O / 36.80639, -111.74111 ()36° 48′ 23″ Nord 111° 44′ 28″ Ouest / 36.80639, -111.74111 ()  
Superficie 1 189 km2
Création 9 novembre 2000
Administration Bureau of Land Management
Site web Site officiel

Géolocalisation sur la carte : Arizona

(Voir situation sur carte : Arizona)
Monument national de Vermilion Cliffs

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Monument national de Vermilion Cliffs

Le Monument national de Vermilion Cliffs (Vermilion Cliffs National Monument) est un monument national américain localisé au nord de l'État de l'Arizona à proximité de la frontière avec l'Utah.

Le monument, dont la superficie est de 1 189 km2 abrite le Paria Plateau et le Paria Canyon où s'écoule la rivière Paria. Le monument abrite également les falaises Vermilion Cliffs et Coyote Buttes. L'altitude de la région varie entre 944 et 1 981 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un des nombreux canyons situé dans le monument national.

L'homme est arrivé dans la région il y a environ 12 000 ans. Les Amérindiens pueblos vivaient dans la région et des vestiges archéologiques sont dispersés à travers le parc. Parmi ces vestiges, le monument abrite des pétroglyphes et d'anciennes maisons.

Les premiers explorateurs d'origine européenne de la région étaient espagnols. L'expédition de Domingez-Escalante au lieu en 1776. Plus tard, les mormons arrivèrent dans la région dans les années 1860. En 1871, John Wesley Powell s'aventura dans la région durant une exploration scientifique du plateau du Colorado.

C'est le 9 novembre 2000 que la zone fut déclarée monument national. Il est géré par les services publics du Bureau of Land Management. Il n'y a plus d'habitant permanent à l'intérieur du monument.

Vermillion Cliffs[modifier | modifier le code]

Vermilion Cliffs

Les Vermilion Cliffs sont des falaises érodées constituées de grès, d'argile et de roches calcaires. Ces falaises peuvent atteindre une hauteur de 914 m. Elles sont composées de différentes couches géologiques extrêmement colorées. La région abrite également des canyons où s'écoulent de petits ruisseaux.

Milieu naturel[modifier | modifier le code]

Plus de 20 espèces d'oiseaux de proie dont le pygargue à tête blanche et le faucon pèlerin y ont été répertoriés. Le condor de Californie, une espèce menacée de disparition, a été réintroduite dans la zone. Les mammifères sont représentés par le puma et le pronghorn. Les rivières sont également peuplées de poissons parfois rares et de nombreuses plantes menacées sont protégées au sein du monument.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]