Monument historique national (Argentine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres articles nationaux ou selon les autres juridictions, voir Monument historique.
La corvette ARA Uruguay, classée « monument historique » en 1967.

Un monument historique national (Monument Histórico Nacional en espagnol) est, en Argentine, un monument, un lieu ou une œuvre recevant par décret un statut juridique destiné à le protéger, du fait de son intérêt historique, artistique ou architectural.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 30 septembre 1940, la loi 12.665 crée la « Commission nationale des musées, monuments et lieux historiques » (Comisión Nacional de Museos, Monumentos y Lugares Históricos)[1] qui est chargée notamment d'en maintenir la liste, de superviser les travaux nécessaires sur ceux-ci et de les préserver.

Plusieurs catégories de monument historique existent :

  • Monument historique (Monumento Histórico) ;
  • Monument historique artistique (Monumento Histórico Artístico) ;
  • Lieu historique (Lugar Histórico) ;
  • Bien d'intérêt historique (Bien de Interés Histórico) ;
  • Bien d'intérêt historique artistique (Bien de Interés Histórico Artístico) ;
  • Tombe (Sepulcro) ;
  • Autre (Otros).

Liste des monuments historiques nationaux[modifier | modifier le code]

District fédéral 
Provinces 

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • Site officiel de la Comisión de Museos y de Monumentos y Lugares Históricos