Monument du Pont au Change

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gravure dans Paris sous Louis XIV - Monuments et vues d'Auguste Maquet, 1883.

Le monument du Pont au Change est un ensemble architectural décoré de statues en bronze, édifié vers 1645 et détruit en 1794, qui se dressait au niveau du Pont au Change sur la rive droite. Il rendait hommage à la Régente Anne d'Autriche et à Louis XIII, représentés en statues de bronze par le sculpteur Simon Guillain.

Historique[modifier | modifier le code]

Le monument est financé par la corporation des forges d'orfèvrerie qui occupaient les abords du Pont au Change en remerciement de la subvention royale obtenue pour la reconstruction du pont détruit par l'incendie de 1621[1]. L'incendie ayant détruit également le Pont aux Meuniers, ce dernier ne sera pas reconstruit et la rue y menant déviée vers le Pont au Change, constituant au débouché vers le pont ce qu'on appelait la culée du Pont au change, c'est là que sera construit le monument entre 1643 et 1647 (aujourd'hui place du Châtelet).

En 1787, le monument est privé de ses statues, puis détruit complètement en 1794. Les statues de bronze représentant la Régente, Louis XIII et le jeune Louis XIV sont tout d'abord remisées dans le magasin de la Ville de Paris au faubourg du Roule, puis transportées dans les jardins de l'Infante au Louvre. Elles seront transférées au dépôt de Nesles, sur ordre du Conservatoire du 20 octobre 1794, avant de rejoindre le musée des Monuments français en 1796. Elles entreront finalement au musée du Louvre en 1818 où l'on peut les voir actuellement[2].

Ces trois statues sont, avec le Louis XIV d'Antoine Coysevox du musée Carnavalet, parmi les rares exemplaires de la statuaire royale publique en bronze ayant échappé à la destruction révolutionnaire.

Description[modifier | modifier le code]

Gravure contemporaine représentant le monument (1702).

Le monument s'élève sur une dizaine de mètres au-dessus d'une échoppe, il est plaqué sur le pignon formé par la jonction des deux rues aboutissant au Pont au Change. Il se développe sur trois registres architecturés, encadrés de colonnes et couronnés de frontons. En premier, un groupe de guerriers captifs et de faisceaux d'armes traités en bas-relief et surmontés d'une plaque de dédicace, au centre, le tableau principal présente les trois personnages royaux en statues de bronze dans une niche, le jeune Louis XIV, encadré par son père et sa mère et surélevé sur un podium, est couronné de lauriers par la Renommée. Ces trois statues étaient plaquées contre le mur et ne sont donc pas en réelle ronde-bosses, leur face arrière est creuse. Au-dessus, un bas relief majestueux représente les armoiries de France et de Navarre.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice sur le site Structrae.de. La somme promise de 350 000 livres ne sera finalement pas versée et ce sont les orfèvres qui paieront la reconstruction.
  2. Notice sur le site Insecula.com.